Ouvrir le menu principal

Claire Nadeau

actrice française
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Nadeau.
Claire Nadeau
Description de cette image, également commentée ci-après
Claire Nadeau (à gauche) avec Maurice Nadeau et Tiphaine Samoyault sur la scène du Théâtre de l'Odéon
Naissance (73 ans)
Paris 14e, France
Nationalité France Française
Profession Actrice

Claire Nadeau, née le à Paris, est une actrice française.

Sommaire

BiographieModifier

Son père est l'éditeur et écrivain Maurice Nadeau, sa mère est professeur de français. Elle grandit dans un milieu intellectuel et littéraire assez éloigné de ses aspirations de comédienne.

Elle est la sœur du réalisateur Gilles Nadeau et a été mariée au comédien Philippe Bruneau. Leur fille Zoé Bruneau est également comédienne.

Passionnée par le cinéma, dès l'âge de treize ans elle se rend très souvent à la Cinémathèque française. À l'âge de seize ans, élève au lycée Montaigne de Paris, elle échoue au baccalauréat, ses parents l'inscrivent alors comme pensionnaire dans un lycée de Blois où elle finit par obtenir son diplôme de bachelière. Elle passe le concours de l'IDHEC pour devenir metteur en scène mais échoue. Elle est reçue au Conservatoire au cours Charles Dullin, qu'elle décrit comme "une expérience terrible" en raison de sa grande timidité[1].

Au théâtre, elle décroche son premier rôle dans Lorenzaccio, joue les jeunes premières dans des pièces dramatiques, s'illustre au TNP. Mais elle rencontre bientôt le café-théâtre par le biais de son mari Philippe Bruneau, qui a monté sa troupe et lui fait connaître Coluche. Elle joue bientôt dans des sketchs et tourne avec la troupe du Splendid. Dans les années 1970, elle se produit au Café de la Gare, dans la pièce Papy fait de la résistance. Elle participe également à la parodie de Blanche Neige, Elle voit des nains partout, montée par Philippe Bruneau.

Début au CinémaModifier

Elle apparaît au cinéma en 1973 dans deux comédies : Salut l'artiste d' Yves Robert et Juliette et Juliette de Rémo Forlani. Elle enchaîne alors les apparitions dans plusieurs comédies.

Les années Cocoboy (TV)Modifier

Dans les années 1980, elle participe, avec Philippe Bruneau encore à ses côtés, à l'émission humoristique de télévision Cocoboy, puis Cocoricocoboy animée par Stéphane Collaro. Ses prestations, avec les personnages de Mme Foldingue (souvent avec Martin Lamotte comme partenaire de duo) ou de Marie-Hélène — pastiche franchouillard de la Sue Ellen de Dallas dans "Brie-Comte-Robert" —, la font connaître, et révèlent au grand public sa nature de comédienne comique.

Films à succès des années 1990Modifier

Dans les années 1990, elle tourne dans des films à succès, aussi divers qu'Une journée chez ma mère (1992) auprès de Charlotte de Turkheim, Nelly et Monsieur Arnaud (1995) qui remporte le Prix Louis Deluc, ou encore On connaît la chanson (1997), par exemple.

En 1998, Claire Nadeau rejoint le casting du film Les Visiteurs 2. Son personnage, Cora de Montmirail, est nouveau (il ne figurait pas dans le premier film). Elle interprète la veuve de cousin Hubert, une dame de la haute société en couple avec le Duc de Luigny, vivant dans un château. À ce titre, elle donne la réplique à Jean Reno interprétant le rôle principal du comte de Montmirail, confondu avec l'époux disparu de son personnage, dit cousin Hubert.

Parallèlement, elle poursuit sa carrière au théâtre. De 1996 à 2002, elle est nommée trois fois aux Molières pour ses rôles dans Le Bonheur des autres de Michael Frayn, Mariages et conséquences d'Alan Ayckbourn et Le jardin des apparences de Véronique Olmi. Elle joue dans Le Mandat de Nikolaï Erdman en 2007, incarne La Divine Miss V en 2008.

Années 2000Modifier

Claire Nadeau joue dans des séries télévisées comme L'Affaire Kergalen ou La Crim'. Elle rejoint la série Kaamelott d'Alexandre Astier, à partir de la troisième saison, dans la peau de Cryda de Tintagel, l'exécrable tante d'Arthur. Claire Nadeau joue également des rôles plus dramatiques au cinéma, comme dans La Vie privée (2005). En 2010, elle reçoit le Molière de la comédienne dans un second rôle pour La serva amorosa.

Films à succès des années 2010Modifier

En 2011, elle revient à la comédie, dans le film Les Tuche. En 2013, elle est à l'affiche de la pièce de théâtre : La Station Champbaudet d'Eugène Labiche, avec Lorànt Deutsch.

En 2013, Claire Nadeau rejoint la série à succès de France 2, Fais pas ci, Fais pas ça, elle y joue le rôle de la maman de Renaud Lepic. Son personnage s'invite dans un registre fréquent dans sa carrière, où le public aime la retrouver, à savoir celui d'une dame très bourgeoise et caustique.

En 2015, Claire Nadeau joue dans la saison 3 de la série Hard, le rôle de la mère de Sophie Danel (personnage principal), interprété par Natacha Lindinger.

En 2016, elle retrouve son rôle de Mamie Suze dans Les Tuche 2, puis à nouveau dans Les Tuche 3 en 2018. La même année, elle joue dans Le Grand Bain de Gilles Lellouche.

FilmographieModifier

CinémaModifier

Longs métragesModifier

Courts-métragesModifier

DoublageModifier

TélévisionModifier

ThéâtreModifier

DistinctionsModifier

Notes et référencesModifier

  1. Télé 7 jours no 435, semaine du au , page 72, article de Robert de Mun intitulé "Françoise dans Les Compagnons de Baal, Claire Nadeau n'a pas trouvé de rôle depuis le tournage de ce feuilleton".

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :