Claire Morissette

militante canadienne
Claire Morissette
Panneau de la piste Claire-Morissette.
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 57 ans)
Nationalité
Activités
Militante, fondatrice, militante cyclisteVoir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Distinction

Claire Morissette, née à Montréal le et morte le dans la même ville, est une militante écologique canadienne.

Biographie modifier

L'implication de Claire Morissette pour promouvoir l'utilisation du vélo en ville (principalement à Montréal) commence dans les années 1970. Elle milite à cette époque pour la mise en place de pistes cyclables, dans les rues comme sur les ponts, et également pour le droit de transporter son vélo à l'intérieur du métro. C'est aussi pendant cette période qu'elle s'unit avec Robert Silverman du groupe Le Monde à Bicyclette avec lequel elle poursuivra ses différentes revendications pour le vélo. Celles-ci se réaliseront par la suite grâce à son acharnement et celui du groupe[1].

En 1994, elle publie un livre, Deux roues, un avenir : le vélo en ville, dans lequel elle prône l'utilisation du vélo comme moyen de transport urbain. Cette même année, elle co-fonde Communauto[2], une entreprise à vocation écologique se basant sur le système d'autopartage.

En 1999, elle met sur pied un Organisme sans but lucratif, appelé Cyclo Nord-Sud, qui permet de donner un second souffle aux vélos inutilisés du Québec en les envoyant dans les pays défavorisés où ils sont utilisés comme moyen de transport[3].

Elle meurt en juillet 2007 des suites d'un cancer du sein qu'elle combattait depuis sept ans.

La piste cyclable du boulevard De Maisonneuve, à Montréal, est nommée en son honneur en juillet 2008 et porte désormais le nom de piste cyclable Claire-Morissette[3].

Dans une interview à la suite de la mort de Silverman en 2022, l'activiste Scott Weinstein dit : « Il faut se rendre compte que Monde à Bicyclette avait deux personnes clés. Bob était le showman que tout le monde connaissait et Claire Morissette était l'organisatrice. Elle s'est vraiment occupée des détails et la tactique »[4].

Publications modifier

  • Claire Morissette, Deux roues, un avenir : le vélo en ville, Montréal, Écosociété, (ISBN 9782921561143)

Distinction modifier

  • 2007 : Prix Thérèse-Daviau (à titre posthume)[5] ;
  • 2017 : Claire Morissette fait partie de l'exposition "Place aux femmes" à l’Hôtel de ville dans le cadre du 375e anniversaire de Montréal.

Notes et références modifier

  1. Monique Laforge, « Claire Morissette, la grande dame du vélo urbain », sur Mémoires des Montréalais, (consulté le )
  2. « L'écho-mobile », Le bulletin de liaison de Communauto, vol. XV, no 2,‎ , p. 2 (lire en ligne, consulté le )
  3. a et b Marie-Claude Marsolais, « La nouvelle piste cyclable Claire-Morissette », Voir Montréal,‎ (ISSN 0849-5920, lire en ligne)
  4. (en-CA) Aaron Derfel, « More than 200 Montrealers gather to celebrate life of 'Bicycle Bob' », sur Montreal Gazette, (consulté le )
  5. « Ville de Montréal - Développement social et diversité - Prix Thérèse-Daviau », sur ville.montreal.qc.ca (consulté le )

Annexes modifier

Articles connexes modifier

Liens externes modifier