Ouvrir le menu principal

Cléopâtre Darleux

handballeuse française

Cléopâtre Darleux
Cléopatre Darleux en 2015
Cléopatre Darleux en 2015
Fiche d’identité
Nationalité Drapeau de la France France
Naissance (30 ans)
Lieu Mulhouse
Taille 1,76 m (5 9)
Poste gardienne de but
Surnom(s) Cléo
Site web cleopatredarleux.com
Situation en club
Club actuel Drapeau : France Brest Bretagne Handball
Numéro 16
Parcours junior
Saisons Club
1997-2002 Drapeau : France Wittenheim/Ensisheim
2003-2004 Drapeau : France HBC Kingersheim
2005-2006 Drapeau : France ES Besançon
Parcours professionnel *
SaisonsClub M. (B.)
2007-2009 Drapeau : France Issy les Moulineaux
2009-2011 Drapeau : France Metz Handball
2011-2012 Drapeau : France Arvor 29
2012-2014 Drapeau : Danemark Viborg HK
2014-2016 Drapeau : France OGC Nice
2016- Drapeau : France Brest Bretagne HB
Sélections en équipe nationale **
Année(s)Équipe M. (B.)
2008-Drapeau : France France 125 (2)[1]
* Matchs joués et buts marqués dans chaque club
comptant pour le championnat national
et les compétitions nationales et continentales.
** Matchs joués et buts marqués pour l'équipe
nationale en match officiel.
Rencontre de demi-finale de coupe de France entre Issy Paris et Brest.A Issy les Moulineaux, le 26 avril 2017.

Cléopâtre Darleux, née le à Mulhouse, est une handballeuse française. Elle évolue au poste de gardienne de but en équipe de France depuis 2008 et à Brest depuis 2016.

Sommaire

BiographieModifier

Passée par le Pôle Espoir de Strasbourg (2003-2004) puis par le centre de formation de Besançon (2005-2006), elle a ensuite joué dans le club de la capitale Issy-les-Moulineaux (2007-2009) puis avec le club aux vingt titres de champion de France, le Metz Handball jusqu'en 2011. Elle y remporte ses premiers titres, les Coupes de la Ligue 2010 et 2011, ainsi que les championnat de France 2011.

Lors de la saison 2011-2012, Cléopâtre Darleux évolue à l'Arvor 29. Elle remporte la coupe de la ligue en battant 30 à 37 le Mios-Biganos HB en finale ainsi que le championnat de France en dominant Issy (23 à 16 à l'aller puis 28 à 25 au retour).

Sélectionnée en équipe de France pour les Jeux olympiques de Londres 2012, l'équipe réalise un parcours parfait pendant la phase de poule remportant tous ses matchs ; toutefois, en quarts de finale, la France est battue par le Monténégro d'un but (23-22) marqué sur penalty à quelques secondes de la fin[2].

Son club, l'Arvor 29, est relégué administrativement en Nationale 1 pour raisons financières à la fin de la saison 2011-2012 malgré son titre de champion de France. En pleine préparation des Jeux olympiques de Londres, et alors que la plupart des clubs français avaient déjà fait leur recrutement, Darleux doit trouver un nouveau club[3] : le club danois de Viborg HK lui propose un contrat et elle saisit l'opportunité en signant pour les deux saisons suivantes[4].

« Handballistiquement parlant, je pense que j’ai vécu une saison parfaite »[5], c'est ainsi qu'elle qualifie sa deuxième et dernière saison à Viborg HK. Le 28 décembre 2013, elle remporte la Coupe du Danemark face à FC Midtjylland (26-21)[6]. Le mois de mai se termine en apothéose, Viborg HK rafle la coupe des vainqueurs de coupe face aux russes de Zvezda Zvenigorod et gagne son championnat à nouveau contre le FC Midtjylland sur le score global de 47à 46 (23-25, 24-21)[5].

À l'été 2014, elle rejoint l'OGC Nice[7]. Souvent blessée, elle participe néanmoins à la montée en puissance du club qui se qualifie pour les play-offs pour la première fois de son histoire lors de la saison 2014-2015.

Après deux saisons passées à Nice, elle s'engage avec Brest Bretagne Handball, où elle fait son retour quatre ans après le titre remporté avec Arvor 29[8].

Après de longs mois d'absence, elle retrouve le maillot de l'équipe de France à l'occasion de la Golden League[9]. Elle marque ainsi son retour en inscrivant un but superbe face à la Norvège : après avoir intercepté un ballon de contre-attaque, elle élimine en un-contre-un la défenseure norvégienne puis trompe la gardienne[10].

Lors de la saison 2017-2018, elle remporte, avec le Brest Bretagne Handball, la coupe de France et est également élue meilleure gardienne et meilleure joueuse du championnat de France[11].


PalmarèsModifier

ClubModifier

compétitions internationales
compétitions nationales

Sélection nationaleModifier

Jeux olympiques
championnats du monde
championnats d'Europe
Jeux méditerranéens
autres

Distinctions individuellesModifier

RéférencesModifier

  1. « Profil de Cléopâtre Darleux », sur Site officiel de l'équipe de France (consulté le 3 juillet 2014)
  2. « JO 2012 : La cruelle déception de l’Equipe de France », sur handnews.fr, (consulté le 29 décembre 2013)
  3. « Handball, un Mondial 2013 pour globe-trotteuses », sur Libération.fr, (consulté le 29 décembre 2013)
  4. « Darleux s’envole au Danemark », sur handnews.fr, (consulté le 29 décembre 2013)
  5. a et b « C.Darleux - "Une saison parfaite" », sur handnews.fr, (consulté le 23 mai 2014)
  6. « La Coupe pour Cléopâtre Darleux », sur lequipe.fr, (consulté le 29 décembre 2013)
  7. « Darleux rejoint Nice », sur www.lequipe.fr, L'Équipe, (consulté le 7 juin 2014)
  8. « Darleux à Brest, c'est officiel », sur https://www.handzone.net,
  9. « EDF F : Krumbholz prolongé, Darleux rappelée », sur Handzone.net, (consulté le 12 octobre 2016)
  10. « Le festival de Cléopâtre Darleux », sur Handnews.fr, (consulté le 12 octobre 2016)
  11. a b et c « All-Star LFH - Le palmarès complet de la saison 2017-18 », Ligue féminine de handball, (consulté le 28 août 2018)
  12. (en) « XVI Women's Junior World Championship 2008 - Final Round (Classification 7th-8th Place) », sur archive.ihf.info, (consulté le 30 juin 2019)
  13. (en) « 2007 Women's European Championship 19 - 5th place final - Match Details », sur Site officiel de l'EHF,
  14. « Hand Infos n° 394 », sur www.ff-handball.org, Fédération française de handball,
  15. « Hand Infos n° 395 », sur www.ff-handball.org, Fédération française de handball,
  16. « Hand Infos n° 349 », sur www.ff-handball.org, Fédération française de handball,
  17. « LFH - Cléopâtre Darleux élue meilleure joueuse du mois de mars », sur handlfh.org, (consulté le 13 avril 2018)
  18. « LFH - Cléopâtre Darleux élue meilleure joueuse du mois de septembre », sur handlfh.org, (consulté le 5 octobre 2018)
  19. « Cléopâtre Darleux élue sportive la plus sexy », sur handnews.fr, (consulté le 29 décembre 2013)

Liens externesModifier