Clément Duvernois

personnalité politique française

Clément Duvernois
Illustration.
Clément Duvernois
Fonctions
Député des Hautes-Alpes

(1 an, 3 mois et 12 jours)
Ministre de l'Agriculture et du Commerce

(25 jours)
Premier ministre Charles Cousin-Montauban
Gouvernement Gouvernement Charles Cousin-Montauban
Prédécesseur Charles Louvet
Successeur Pierre Magnin
Biographie
Nom de naissance Clément, Aimé, Jean, Duvernois
Date de naissance
Lieu de naissance Paris (Seine)
Date de décès (à 43 ans)
Lieu de décès Paris (Seine)
Nationalité Drapeau de la France Française
députés des Hautes-Alpes

Clément Aimé Jean Duvernois, né à Paris le , mort dans la même ville le , est un journaliste et homme politique français.

BiographieModifier

Il crée en octobre 1876, à quelques jours d'un scrutin législatif qui voit une large victoire républicaine, un nouveau journal conservateur : L'Ordre. Ce nouveau titre de presse reçoit le le soutien officiel de L'Union bretonne (bonapartiste).

Carrière politiqueModifier

Clément Duvernois commence sa carrière politique dans le camp républicain. Passé au bonapartisme, il devient l'un des favoris de l'empereur Napoléon III. Il continue d'écrire dans son journal, le Peuple Français.

Clément Duvernois a été élu député des Hautes-Alpes du au . Le , il est nommé Ministre de l'Agriculture et du Commerce, poste qu'il occupera jusqu'au , dans le Gouvernement Charles Cousin-Montauban. C'est par son entremise que le gouvernement est formé, après des négociations avec l'empereur comme avec Émile Ollivier. À l'origine, il aspirait au poste de ministre de l'intérieur, mais céda devant le refus du ministre des finances Magne.

À voir aussiModifier

Notes et référencesModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier

BibliographieModifier