Civita Castellana

commune italienne

Cività Castellana
Blason de Cività Castellana
Héraldique
Civita Castellana
Piazza Matteotti
Administration
Pays Drapeau de l'Italie Italie
Région Drapeau de la région du Latium Latium 
Province Viterbe 
Code postal 01033
Code ISTAT 056021
Code cadastral C765
Préfixe tel. 0761
Démographie
Gentilé civitonici
Population 16 127 hab. (30-06-2019[1])
Densité 194 hab./km2
Géographie
Coordonnées 42° 17′ 46″ nord, 12° 24′ 36″ est
Altitude Min. 145 m
Max. 145 m
Superficie 8 328 ha = 83,28 km2
Divers
Saint patron Santi Giovanni e Marciano
Fête patronale 16 septembre
Localisation
Localisation de Cività Castellana
Localisation dans la province de Viterbe.
Géolocalisation sur la carte : Latium
Voir sur la carte administrative du Latium
City locator 14.svg
Cività Castellana
Géolocalisation sur la carte : Italie
Voir sur la carte administrative d'Italie
City locator 14.svg
Cività Castellana
Géolocalisation sur la carte : Italie
Voir sur la carte topographique d'Italie
City locator 14.svg
Cività Castellana
Liens
Site web http://www.comune.civitacastellana.vt.it/

Cività Castellana est une commune italienne de la province de Viterbe dans la région Latium en Italie.

GéographieModifier

 
Les Roches rouges de Cività Castellana
Camille Corot, vers 1827
Nationalmuseum, Stockholm[2]

HistoireModifier

Cività Castellana fut dans l'Antiquité la capitale des Falisques, nommée Faléries, située à la limite des territoires étrusque et latin. Au début du IVe siècle av. J.-C., elle fut conquise par les Romains commandés par Camille.

La citadelle fut construite par Jules II et servit de prison d'État. Le pont à doubles arcades a été bâti en 1712 par le cardinal Imperiali.

L'armée française de Macdonald y battit les Napolitains le [3]. L'armée napolitaine, forte de 40 000 hommes, était commandée par le général autrichien Karl Mack[4].

AdministrationModifier

Les maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
         
Les données manquantes sont à compléter.

HameauxModifier

Borghetto, Sassacci

Communes limitrophesModifier

Castel Sant'Elia, Collevecchio, Corchiano, Fabrica di Roma, Faleria, Gallese, Magliano Sabina, Ponzano Romano, Sant'Oreste

Notes et référencesModifier

  1. (it) Popolazione residente e bilancio demografico sur le site de l'ISTAT.
  2. Tableau de Corot, Stockholm
  3. Dezobry et Bachelet, Dictionnaire de biographie, t.1, Ch.Delagrave, 1876, p. 599-600
  4. Ciro Paoletti, A Military History of Italy, Praeger Security International, 2008, p. 70-71.

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :