CityNightLine

CityNightLine (CNL) était jusqu'en 2016 une filiale de droit suisse de la Deutsche Bahn qui était l'opérateur des trains de nuit en Allemagne et vers plusieurs pays voisins (Autriche, Suisse, Pays-Bas, Danemark, France, République tchèque et Italie). La première circulation a eu lieu le . À l'origine filiale commune de la DB, des CFF et des ÖBB, CityNightLine est devenue une filiale de la DB depuis le retrait des deux autres partenaires.

Une voiture-lits CityNightLine à deux étages.

Depuis le , l'ensemble des trains de nuit de la Deutsche Bahn circulent sous la marque CityNightLine qui remplace ainsi les anciens produits DB Nachtzug et UrlaubsExpress. Les liaisons vers le Danemark et la France ont été supprimées en .

HistoireModifier

 
Le réseau CityNightLine en 2011.

En 1998, la Deutsche Bahn a transféré ses services de trains de nuit à DB AutoZug GmbH. Un an plus tard, la société CityNightLine AG, domiciliée à Zurich et les chemins de fer publics autrichiens et suisses, ÖBB et SBB, est devenue une filiale à part entière de DB Fernverkehr AG. Elle était dirigée par la même équipe de gestion que DB Autozug GmbH, de sorte que la responsabilité de toutes les catégories de trains de nuit, qui constituent toujours l'élément central du réseau City Night Line, est ensuite confiée à une seule source. La gestion des services, du matériel roulant et de la tarification de CityNightLine et de son homologue de la DB de l'époque (NachtZug) est toutefois restée distincte.

VoituresModifier

Les véhicules d'origine, construits en Suisse en deux lots, forment des rames climatisées composées de :

  • voitures-lits à 2 niveaux WLAB 34 (type WLABm172.0) mixtes de 34 places ;
  • voitures-lits à 2 niveaux WLB 44 (type WLBm171.0) avec 44 places de deuxième classe ;
  • d'une voiture de service offrant un espace d'accueil avec bar et restauration (WRm131.0) ;
  • de voitures-couchettes (Bvcmz248.x ou Bvcmbz249.1) de 60 places, d'origine DB (ex Bcm243 & Bcmh246) ;
  • de voitures mixtes couchettes-fourgon pour les vélos (BDcm874.1) ;
  • de voitures-couchettes (Bcvmh) d'origine NS ;
  • de voitures à places assises (Bomdz236.9) de type UIC-Z2 à 11 compartiments de 6 places ;
  • de voitures à places assises avec sièges inclinables (Bpm875.x)[1] de 62 places, issues de la transformation en 1994 de 29 voitures Bcm243 de la DB avec condamnation d'une plateforme d'accès ;

et si besoin d'un fourgon (Dmd).

Ce matériel A 2T2 complété par le matériel classique ancien (années 1960 et 1970, rénové vers 2000) de la DB ayant équipé précédemment les DB Nachtzug et UrlaubsExpress, et avec, notamment, de et vers la France, les luxueuses et récentes voitures-lits ComfortLine WLABmz173.1 livrées au début des années 2000.

Notes et référencesModifier

Liens externesModifier