Cité Monthiers

promenade de Paris, France

9e arrt
Cité Monthiers
Image illustrative de l’article Cité Monthiers
L'entrée de la cité Monthiers en 2019.
Situation
Arrondissement 9e
Quartier Saint-Georges
Début 55, rue de Clichy
Fin 72 bis, rue d'Amsterdam
Morphologie
Longueur 103 m
Largeur m
Géocodification
Ville de Paris 6428
DGI 6499
Géolocalisation sur la carte : 9e arrondissement de Paris
(Voir situation sur carte : 9e arrondissement de Paris)
Cité Monthiers
Géolocalisation sur la carte : Paris
(Voir situation sur carte : Paris)
Cité Monthiers

La cité Monthiers est une voie du 9e arrondissement de Paris, en France.

SituationModifier

La cité Monthiers est une voie située dans le 9e arrondissement de Paris qui débute au 55, rue de Clichy et se termine au 72 bis, rue d'Amsterdam.

Origine du nomModifier

Elle porte le nom de M. Monthiers, propriétaire des terrains sur lesquels la voie fut ouverte.

HistoriqueModifier

Cette voie est formée avec sa dénomination actuelle en 1878. Elle occupe l'emplacement d'une petite maison de campagne ayant appartenu autrefois au duc de Grammont, dont la maîtresse Mlle Coupé, danseuse à l'Opéra, cacha le girondin Vergniaud pendant la Terreur.

C'est ici que Jean Cocteau situe l'appartement où vivent, retranchés, à l'écart du monde, les adolescents Elisabeth et son frère Paul dans le livre Les Enfants Terribles. .

Pour son film, Le Sang d'un poète, Cocteau demanda à son décorateur Jean d'Eaubonne de reconstituer entièrement la cité Monthiers sous la neige aux studios de Billancourt. Le cinéaste tenait à recréer la célèbre scène de bataille de boules de neige menée par l'élève Dargelos qui ouvrait le roman.

Jean et Jeanne Bourgoint, modèles de Paul et d'Elisabeth qui inspirèrent dans la réalité l'écrivain vivaient dans un appartement situé rue Rodier.

RéférencesModifier


AnnexesModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier