Ouvrir le menu principal

Cinquième circonscription des Alpes-Maritimes

circonscription législative française

Cinquième circonscription des Alpes-Maritimes
Carte de la circonscription.
Carte de la circonscription.
Géographie
Pays France
Région Provence-Alpes-Côte d'Azur
Département Alpes-Maritimes
Subdivisions
Cantons 9
Représentation
Député Marine Brenier
Législature XVe
Groupe parlementaire Les Républicains
Autres informations
Population 122 736 hab. (2009)
Date de création 1958

La cinquième circonscription des Alpes-Maritimes est l'une des neuf circonscriptions législatives du département des Alpes-Maritimes en France. Elle est représentée dans la XVe législature par Marine Brenier, députée Les Constructifs.

Sommaire

Description géographiqueModifier

 
Carte de la 5e circonscription issue du redécoupage de 1986

Une cinquième circonscription est créée dans les Alpes-Maritimes en 1958. Elle est alors composée des cantons de Cannes et d'Antibes[1]. Le redécoupage des circonscriptions de 1986[2] créé trois nouvelles circonscriptions dans le département, et le territoire de la cinquième circonscription se retrouve entièrement modifié[1]. Il englobe désormais la quasi-totalité de l'arrière-pays niçois, pour se jeter dans la mer dans la partie ouest de la ville de Nice[3], ce qui vaut à la circonscription l'appellation de « Nice-Montagne ». Elle inclut alors les cantons suivants : Contes, Guillaumes, Lantosque, Levens, Nice-9, Nice-14, Puget-Théniers, Roquebillière, Roquesteron, Saint-Étienne-de-Tinée, Saint-Martin-Vésubie, Saint-Sauveur-sur-Tinée, et Villars-sur-Var[3].

Le redécoupage des circonscriptions réalisé en 2010, en vigueur à partir des élections législatives de 2012, réduit la taille de la cinquième circonscription au profit des deuxième et quatrième circonscriptions du département. Elle gagne néanmoins un canton à Nice aux dépens de la troisième circonscription. L'ordonnance no 2009-935 du 29 juillet 2009, votée par le Parlement le 21 janvier 2010, lui attribue la composition cantonale suivante[4] :

Description démographiqueModifier

En 1999, d'après le recensement général de la population réalisé par l'Insee[5], la population totale de cette circonscription est estimée à 112 413 habitants[6],[7]. En 2009, l'Insee indique que la population totale de la circonscription telle qu'elle est définie selon le redécoupage de 1986 atteint 119 394 habitants, et 122 736 habitants pour la circonscription définie par le redécoupage de 2010[8].

Population de la cinquième circonscription par canton (hab.)
Canton 1990[6] 1999[5] 2009[8]
Contes 14 098 15 484 16 384
Guillaumes 2 179 2 646
Lantosque 1 507 2 001
Levens 17 969 20 941
Nice-9 32 875 33 193
Nice-10 31 550 31 850
Nice-14 26 428 25 770
Puget-Théniers 2 386 2 895
Roquebillière 2 375 2 876
Roquesteron 3 415 3 941
Saint-Étienne-de-Tinée 2 177 2 190
Saint-Martin-Vésubie 1 221 1 468
Saint-Sauveur-sur-Tinée 2 106 2 447
Villars-sur-Var 2 068 2 642
Total (redécoupage 1986) 102 950 112 413 119 394
Total (redécoupage 2010) 122 736
Les cases colorées en bleu clair correspondent aux cantons inclus
dans la circonscription définie par le redécoupage de 2010.

Description historique et politiqueModifier

Historique des députationsModifier

Députés de la circonscription élus à l'Assemblée nationale pour les législatures de la Ve République v · d · m )
Législature Début de mandat Fin de mandat Député Parti politique Observations

Ire Bernard Cornut-Gentille UNR Maire de Cannes (à partir de 1959).
Remplacé par Maxime Roustan le à la suite de sa nomination au gouvernement.
Mandat écourté à la suite d'une dissolution parlementaire décidée par Charles de Gaulle.
IIe Bernard Cornut-Gentille UNR-UDT Maire de Cannes
IIIe Bernard Cornut-Gentille DVG Maire de Cannes
Mandat écourté à la suite d'une dissolution parlementaire décidée par Charles de Gaulle.
IVe Olivier Giscard d'Estaing RI Maire d'Estaing (Aveyron)
Ve Bernard Cornut-Gentille DVG Maire de Cannes
VIe Louise Moreau UDF Maire de Mandelieu-la-Napoule
Mandat écourté à la suite d'une dissolution parlementaire décidée par François Mitterrand.
VIIe Louise Moreau UDF Maire de Mandelieu-la-Napoule
IXe Christian Estrosi RPR Conseiller général du canton de Nice 8
Xe Gaston Franco RPR Maire de Saint-Martin-Vésubie
Conseiller général du canton de Saint-Martin-Vésubie
Mandat écourté à la suite d'une dissolution parlementaire décidée par Jacques Chirac.
XIe Christian Estrosi[9] RPR[9] Conseiller général du canton de Nice 8 puis du canton de Saint-Étienne-de-Tinée
Conseiller régional de Provence-Alpes-Côte d'Azur
XIIe Christian Estrosi[10],[11] UMP[10],[11] Président du conseil général des Alpes-Maritimes (→ 2003) (canton de Saint-Étienne-de-Tinée)
Remplacé par Charles-Ange Ginésy le à la suite de sa nomination au gouvernement.
XIIIe Christian Estrosi[12],[13],[14],[15],[16] UMP[12],[13],[14],[15],[16] Président du Conseil général des Alpes-Maritimes (→ 2008) (canton de Saint-Étienne-de-Tinée)
Maire de Nice, président de la CANCA puis NCA (→ 2008), puis de la métropole NCA (→ 2012)
Remplacé par Charles-Ange Ginésy le à la suite de sa nomination au gouvernement.
Retrouve son poste le à la suite de sa sortie du gouvernement.
Remplacé par Charles-Ange Ginésy le à la suite de sa nomination au gouvernement.
Retrouve son poste le à la suite de sa sortie du gouvernement.
XIVe Christian Estrosi[17] UMP[17] Maire de Nice, président de la métropole Nice Côte d'Azur

Historique des électionsModifier

Élection de 2007Modifier

Les élections législatives de 2007 ont eu lieu le 10 juin 2007. Dans cette circonscription, un seul tour a suffi.

Candidats et résultats :
Parti Nom Premier tour
Voix
Exprimés Inscrits
UMP Christian Estrosi, sortant réélu 32 580 60,08 % 37,53 %
PS Paul Cuturello 8 560 15,78 % 9,86 %
PCF Francis Tujague 3 959 7,30 % 4,56 %
FN Bruno Ligonie 2 846 5,25 % 3,28 %
MoDem Karine Lambert 2 002 3,69 % 2,31 %
Ident. Pierre-Antoine Plaquevent 1 195 2,20 % 1,38 %
Les Verts Jeannine Thiemonge 754 1,39 % 0,87 %
LCR Pascale Gacem 710 1,31 % 0,82 %
MEI Axel Hvidsten 344 0,63 % 0,40 %
Le Trèfle Serge Gabry 335 0,62 % 0,39 %
MNR Rose-Marie Baele 242 0,45 % 0,28 %
CPNT Jean-Jacques Remond 241 0,44 % 0,28 %
LO Danièle Bartoli 240 0,44 % 0,28 %
FEA Michaël Abitbol 223 0,41 % 0,26 %
Total exprimés 54 231 - 62,47 %
Total votants : exprimés + blancs ou nuls 54 907 - 63,25 %
Total inscrits : votants + abstentions 86 808 - 100,00 %

Élection de 2012Modifier

Les élections législatives françaises de 2012 ont eu lieu les 10 et 17 juin 2012.

Résultats des élections législatives des 10 et 17 juin 2012 de la 5e circonscription des Alpes-Maritimes[18]
Candidat[19],[20] Parti Premier tour Second tour
Voix % Voix %
Christian Estrosi* UMP 21 814 44,23 28 019 63,41
Paul Cuturello PS 12 419 25,18 16 168 36,59
Danielle Cardin FN 10 559 21,41
Emmanuelle Gaziello FG (PCF) 1 944 3,94
Gildas Dupré MoDem 649 1,32
Brigitte Ballouard MHAN 615 1,25
Florence Ciaravola Solidarité, écologie, gauche alternative (SEGA) 475 0,96
Axel Hvidsten AEI 333 0,68
Anthony Mitrano DLR 307 0,62
Jean-Pierre Pisoni COM 132 0,27
Jean-Marie Alexandre LO 74 0,15
Inscrits 85 420 100,00 85 420 100,00
Abstentions 35 374 41,41 39 301 46,01
Votants 50 046 58,59 46 119 53,99
Blancs et nuls 725 1,45 1 932 4,19
Exprimés 49 321 98,55 44 187 95,81
* député sortant

Élection partielle de 2016Modifier

À la suite de la démission de Christian Estrosi de son poste de député le 29 mars 2016, une élection législative partielle se tient les 22 et 29 mai 2016[21].

Résultats de l'élection législative partielle des 22 et 29 mai 2016[22]
Candidat Parti Premier tour Second tour
Voix % +/- (2012) Voix %
Marine Brenier LR 9 367 47,44 + 3,21 11 733 64,09
Michel Brutti FN 6 071 30,75 + 9,34 6 575 35,91
Philippe Pellegrini FG (PCF) 1 482 7,52 + 3,58
Chaama Graillat PS 1 281 6,49 - 18,69
Christine Beyl AEI 828 4,18 + 3,50
Romane Raiberti-Ingigliardi SE 462 2,34 Nv.
Nicolas Rousseaux GR 249 1,26 Nv.
Pascal Reva SE 5 0,03 Nv.
Inscrits 88 081 100,00 88 082 100,00
Abstentions 67 528 76,67 68 176 77,40
Votants 20 553 23,33 19 906 22,60
Blancs 462 2,25 934 4,69
Nuls 348 1,69 664 3,33
Exprimés 19 743 96,05 18 308 91,97

Élections de 2017Modifier

Résultats des élections législatives des et de la 5e circonscription des Alpes-Maritimes
Premier tour

Second tour

Nombre % des inscrits Nombre % des inscrits
Inscrits 87 903 100,00 87 900 100,00
Abstentions 48 465 55,13 53 093 60,40
Votants 39 438 44,87 34 807 39,60
% des votants % des votants
Bulletins blancs 811 2,06 2 086 5,99
Bulletins nuls 342 0,87 986 2,83
Suffrages exprimés 38 285 97,08 31 735 91,17
Candidat
Étiquette politique (partis et alliances)
Voix % des exprimés Voix % des exprimés
Marine Brenier (députée sortante)
Les Républicains (Union des démocrates et indépendants)
11 090 28,97 19 424 61,21
Chantal Agnely
Front national
8 948 23,37 12 311 38,79
Daniel Brun
Divers
7 192 18,79
Philippe Pellegrini
La France insoumise
3 978 10,39
Benoit Kandel
Divers droite (Centre national des indépendants et paysans)
1 773 4,63
Jacqueline Devier
Parti socialiste
1 472 3,84
Thibault Delhez
Debout la France
868 2,27
Maryse Ullmann
Écologiste (Mouvement écologiste indépendant - Le Trèfle - Mouvement hommes animaux nature)
807 2,11
Christine Beyl
Écologiste (Mouvement 100 %)
611 1,60
Feïza Ben Mohamed
Divers
397 1,04
Richard Zanca
Divers (Parti animaliste)
350 0,91
Romain Icart
Divers droite (Parti chrétien-démocrate)
286 0,75
Patricia Ney
Divers (Union populaire républicaine)
259 0,68
Jean-Marie Alexandre
Lutte ouvrière
182 0,48
Jean-Philippe Lefevre
Divers droite
72 0,19
Source : Ministère de l'Intérieur - Cinquième circonscription des Alpes-Maritimes

Notes et référencesModifier

  1. a et b Bernard Gaudillère, Atlas historique des circonscriptions électorales françaises, Librairie Droz, 1995, p. 109-113 (ISBN 9782600000659) [lire en ligne]
  2. « Loi n°86-825 du 11 juillet 1986 », sur legifrance.gouv.fr (consulté le 14 janvier 2012)
  3. a et b « Circonscriptions électorales des Alpes-Maritimes », sur assemblee-nationale.fr, site de l'Assemblée nationale française (consulté le 14 janvier 2012).
  4. Ordonnance no 2009-935 du 29 juillet 2009 portant répartition des sièges et délimitation des circonscriptions pour l'élection des députés, JORF no 0175 du 31 juillet 2009, page 12752, texte no 19.
  5. a et b Résultats du recensement de 1999 : « Tableaux et Analyses de la cinquième circonscription des Alpes-Maritimes (Pour la population totale, consulter la page POP1) », sur insee.fr, site de l'Institut national de la statistique et des études économiques (consulté le 14 janvier 2012) [PDF].
  6. a et b « La population des circonscriptions électorales (Recensement de 1999) », sur assemblee-nationale.fr, site de l'Assemblée nationale française (consulté le 14 janvier 2012)
  7. Ce qui fait que la circonscription est surreprésentée par rapport à la moyenne nationale (voir la carte de représentativité des circonscriptions législatives françaises), la représentativité théorique par circonscription étant de 105 600 habitants.
  8. a et b Population municipale, données légales de population en vigueur à partir du 1er janvier 2012 - date de référence statistique : 1er janvier 2009, Source : Insee
  9. Candidats et résultats définitifs de l'élection législative de 1997
  10. Candidats et résultats définitifs de l'élection législative de 2002
  11. À la suite de la nomination de Christian Estrosi comme Ministre délégué à l'aménagement du territoire.
  12. Candidats et résultats définitifs de l'élection législative de 2007
  13. À la suite de la nomination de Christian Estrosi comme secrétaire d'État à l'Outre-mer.
  14. Législative partielle à la suite de la démission de Charles-Ange Ginésy le .
  15. À la suite de la nomination de Christian Estrosi comme ministre chargé de l'Industrie.
  16. Christian Estrosi récupère automatiquement son siège à l'Assemblée nationale, un mois après sa sortie du gouvernement (application de l'article LO 176 du code électoral).
  17. « Christian Estrosi », sur assemblee-nationale.fr, site de l'Assemblée nationale française (consulté le 21 juin 2012)
  18. Résultats des élections législatives 2012 - Alpes-Maritimes (06) - 5e circonscription, sur interieur.gouv.fr, le site du ministère de l'Intérieur. Consulté le 18 juin 2012.
  19. « Liste des candidats ayant déposé une déclaration de candidature dans l'ordre résultant du tirage au sort effectué le 18 mai 2012 en vue de l'attribution des emplacements d'affichages », sur alpes-maritimes.pref.gouv.fr, le site officiel de la préfecture des Alpes-Maritimes, [lire en ligne (page consultée le 19 mai 2012)]
  20. « Nice / Élections législatives dans les Alpes-Maritimes - 1er tour de juin 2012 », sur presseagence.com, le site de Presse Agence Côte d'Azur News, . Consulté le 19 mai 2012.
  21. « On connaît les dates de la législative partielle dans la 5e circonscription », sur Nice Matin, (consulté le 11 avril 2015).
  22. « Résultats de l'élection législative partielle - premier tour », sur Alpes Maritimes (consulté le 22 mai 2016).

Voir aussiModifier