Cinémathèque d'Alger

musée en Algérie

La cinémathèque d'Alger ou cinémathèque algérienne est un établissement public, subventionné par l'État, créé le [1],[2], disposant de dix salles de diffusion du répertoire à partir de la cinémathèque d'Alger qui permet le lancement des programmes quotidiens à travers le territoire national[3].

MissionModifier

La cinémathèque algérienne répond aux conditions et normes établis par la Fédération internationale des archives du film (FIAF) : elle récupère, rassemble, conserve et protège les films[4].

HistoriqueModifier

En , le ministre de la Culture Azzedine Mihoubi a nommé le réalisateur et journaliste Salim Aggar à la direction de la cinémathèque d'Alger [5],[6]. Il occupe depuis ce poste.

Notes et référencesModifier

  1. « « La saga de la création de la cinémathèque algérienne » : exposition et projections », Méditerranée audiovisuelle (lire en ligne)
  2. « La cinémathèque d'Alger fête les 50 années de sa création », Radio algérienne (lire en ligne)
  3. « La Cinémathèque algérienne », Fédération africaine de la critique cinématographique (lire en ligne)
  4. « La cinémathèque d'Alger rend hommage à Roger Hanin », Huffington Post, 24 avril 2016 (lire en ligne)
  5. Nabil Semyane, « Cinémathèque Algérienne : Salim Aggar nouveau Directeur », sur algerie1.com (consulté le )
  6. « source », sur Jeune indépendant

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier