Ouvrir le menu principal

Cimetière militaire britannique d'Ovillers

cimetière situé dans la Somme, en France
Cimetière militaire britannique d'Ovillers
Ovillers military cemetery
Cimetière militaire britannique d'Ovillers 11.jpg
Pays
Province
Région
Département
Commune
Tombes
3 559
Personnes
3 561Voir et modifier les données sur Wikidata
Mise en service
Find a Grave
Coordonnées
Localisation sur la carte de France
voir sur la carte de France
Red pog.svg
Localisation sur la carte des Hauts-de-France
voir sur la carte des Hauts-de-France
Red pog.svg
Localisation sur la carte de la Somme
voir sur la carte de la Somme
Red pog.svg

Le Cimetière militaire britannique d'Ovillers (Ovillers military cemetery) est un cimetière militaire de la Première Guerre mondiale, situé sur le territoire de la commune d'Ovillers-la-Boisselle, dans le département de la Somme, au nord-est d'Amiens.

HistoireModifier

Cette nécropole a été construite dans le no man's land entre les lignes britanniques et allemandes telles qu'elles étaient au matin du , jour du déclenchement de la bataille de la Somme. Un premier cimetière fut créé dès le début de la bataille. Après le 11 novembre 1918, furent rassemblées là les dépouilles de soldats de l'armée britannique exhumés de cimetières des environs. La plupart des soldats inhumés sont morts en 1916 et 1918.

Le , fut inhumé dans ce cimetière, la dépouille de George J. Nugent, soldat britannique, disparu au cours de la bataille de la Somme et dont la corps fut retrouvé, le 31 octobre 1998, tout près du trou de mine de La Boisselle[1]

CaractéristiquesModifier

Le cimetière militaire d'Ovillers compte 3 559 sépultures dont 3 268 Britanniques, 120 Français, 95 Canadiens, 57 Australiens, 6 Néo-Zélandais tombés sur le champ de bataille des environs. Parmi eux 2 477 n'ont pu être identifiés[1]. C'est l'un des plus importants cimetières britanniques du département de la Somme pour le nombre de soldats inhumés.

Liens internesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externesModifier

Notes et référencesModifier