Cimetière de Sad Hill

Cimetière de Sad Hill
Cementerio de Sad Hill (40059418203).jpg
Présentation
Type
Fondation
Site web
Localisation
Adresse
Coordonnées

Le Cimetière de Sad Hill est un lieu de tournage et une œuvre de décor cinématographique construite dans les limites municipales de Contreras (Espagne), exactement dans le Valle de Mirandilla, et Santo Domingo de Silos, dans la province de Burgos (Espagne), pour le tournage de la scène finale du film de western spaghetti Le Bon, la Brute et le Truand[1].

Vue aérienne du Cimetière de Sad Hill, au centre le lieu du duel à trois

En 2017, l'Association culturelle de Sad Hill a entamé les démarches nécessaires afin de déclarer le cimetière de Sad Hill comme bien d'intérêt culturel (BIC).

HistoireModifier

 
Arbre sec du simulacre de la pendaison de Tuco
 
La tombe sans nom...
 
... à côté de celle d'Arch Stanton.
 
Autre vue de l'arêne de duel centrale

À l'été 1966, le réalisateur Sergio Leone a trouvé dans la Peña de Villanueva et dans la vallée de l'Arlanza les décors appropriés pour le tournage de la scène finale de Le Bon, la Brute et le Truand, le reste ayant été tourné à Mini Hollywood, Texas Hollywood et Western Leone.

Le décor est construit par l'armée espagnole[2].

Après le tournage, le lieu est resté à l'abandon pendant 49 ans jusqu'à ce qu'en octobre 2015 les travaux de restauration du cimetière commencent par des bénévoles de l'Association culturelle de Sad Hill[3]. Le pavé central recouvert d'une couche végétale a été déterré pendant des mois et à travers un financement participatif, le placement des croix dans leur position d'origine a été financé[4].

L'ensemble du processus de reconstruction a été enregistré dans le documentaire Desenterando Sad Hill de Guillermo de Oliveira, nominé aux Goya Awards 2019 dans la catégorie du meilleur film documentaire[5].

Plus de 5000 croix sont situées dans le cimetière de Sad Hill.

Localisation et autres sites du filmModifier

En sortant des Salas de los Infantes, suivre la N-234 en direction de Burgos pour rejoindre Hortigüela et à partir du détour vers Covarrubias et après 3,5 km, après avoir fait un détour à droite de la route, se trouve le lieu du tournage de la bataille de Langston Bridge. Un km plus loin se trouve le monastère San Pedro de Arlanza, lieu de tournage de la scène de la mission de San Antonio. En direction de Covarrubias et juste avant de traverser le deuxième pont sur la rivière Arlanza à Fuente Tubilla, le chemin qui monte à droite mène à Contreras, d'où l'on prend le chemin qui mène à Santo Domingo de Silos. Ce chemin mène au cimetière de Sad Hill[6]. Le cimetière est situé à 2 km de la ville de Contreras.

EnvironnementModifier

La région de la Sierra de la Demanda entretient une relation étroite et longue avec le cinéma, puisque des films tels que : La Laguna Negra (1952), L'Ombre de Zorro (film) (1962), La Vallée des Épées (1963), Falstaff (film, 1965) (1965), Docteur Jivago (1965), Les Pétroleuses (film) (1971) ou Le Miracle de P. Tinto (1998), entre autres.

L'environnement a de nombreuses valeurs touristiques, paysages, faune, paléontologie, archéologie et gastronomie[7], ou le large catalogue de ressources de tourisme dans la Sierra de la Demanda.

FilmographieModifier

Dans la culture populaireModifier

Notes et référencesModifier

  1. (es) Diario de, « Morricone devient éternel à Sad Hill », sur Diario de Burgos, (consulté le ).
  2. (es) Silvia Rodríguez Pontevedra, « Cuando el Ejército de Franco construyó el cementerio de 'El bueno, el feo y el malo' », El País, Pontevedra,‎ (lire en ligne, consulté le )
  3. Lien mort « news-documentary-collect-tasks-recovery-cemetery-good-ugly-bad-burgos », .
  4. (es) « Todos quieren su tumba en el cementerio burgalés de ‘El bueno, el feo y el malo’ », .
  5. Sad Hill, a la conquista del Goya
  6. [1] El País. Consulté le 7 juillet 2017.
  7. (es) « El Santander-Mediterráneo se recuperará para uso turístico » (consulté le ).
  8. « Sad Hill, a la conquista del Goya ».

Voir aussiModifier