Cimetière Saint-Isidore

Cimetière Saint-Isidore
Cementerio de San Isidro (es)
SSI- Entrada con cipreses (23753301851).jpg
Entrée du cimetière.
Pays
Commune
Superficie
12 hectares
Coordonnées
Personnalités enterrées

Le cimetière Saint-Isidore (en espagnol : Cementerio de San Isidro ou Sacramental de San Isidro) est un cimetière de Madrid en Espagne.

LocalisationModifier

Il s'étend sur 12 hectares sur la rive supérieure droite du Manzanares, dans l'arrondissement de Carabanchel.

HistoireModifier

Le cimetière Saint-Pierre et Saint-André est créé en 1811 par Joseph Bonaparte derrière l'ermitage Saint-Isidore. En 1814, la propriété de l'ermitage, du cimetière et des terrains avoisinants est confirmée par le roi Ferdinand VII à l'archiconfrérie du Saint-Sacrement, de saint Isidore le Laboureur et des âmes du purgatoire. Son nom complet depuis cette date est cimetière de la confrérie de Saint-Isidore, Saint-Pierre et Saint-André (en espagnol : Cementerio de la Sacramental de San Isidro, San Pedro y San Andrés).

Durant le XIXe siècle, il devient le lieu de repos préféré des membres de la noblesse, de la bourgeoisie, des hommes politiques et des artistes de Madrid qui y font construire de splendides tombeaux d'une grande qualité architecturale et artistique.

ArchitectureModifier

Les architectes et artistes ont employé toutes les ressources possibles, enrichissant leurs travaux avec des groupes sculptés et la présence d'éléments artistiques venus de carrière de pierre, de forges, d'ateliers de vitriers ou d'émaux. Parmi les architectes, l'on retrouve Arturo Mélida et, parmi les sculpteurs, le Catalan Agustín Querol.

Le cimetière est considéré comme l'un des plus intéressants d'Europe. Depuis le , il est inclus dans le périmètre historique de la ville de Madrid.

Personnalités inhuméesModifier

SourcesModifier

  • (es) Pedro Navascués Palacio, Puerta del Ángel y Sacramentales, Espasa-Calpe, (ISBN 84-239-5371-8), pp. 301-320.