Cimetière Bel-Air

cimetière à Dakar (Sénégal)

Le cimetière Bel-Air est un cimetière catholique à Dakar (Sénégal).

Cimetière Bel-Air
Adresse
Patrimonialité
Monument historique (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Coordonnées
Identifiants
Find a Grave

Le lieu-dit de Bel Air abrite un cimetière initialement destiné aux habitants de Gorée, chrétiens ou musulmans depuis 1832, puis ouvert aux militaires et aux résidents de Dakar. En 1857, son entretien est confié aux religieux de la Mission, affirmant ainsi progressivement l’identité chrétienne du cimetière qui perdure par la suite. Il comprend une partie civile et une partie militaire, qui honore les soldats de l’infanterie coloniale ou des régiments de tirailleurs sénégalais morts au combat. En mémoire des soldats tombés au cours de la Première Guerre mondiale, un monument porte l’inscription « À nos morts coloniaux ». Près de l’entrée, une statue, œuvre du sculpteur Hippolyte Marius Galy, honore les morts de l’AOF[1].

Y reposent notamment l'ancien président du Sénégal Léopold Sédar Senghor, son fils Guy et sa seconde épouse Colette Senghor[2], mais aussi l'ancien ministre des finances du Sénégal André Peytavin[1].

Notes et référencesModifier

  1. a et b « Dakar - le cimetière de Bel Air », sur jacqueschirac-asso.fr (consulté le 24 novembre 2019)
  2. Jean-Pierre Langellier, « Colette Senghor, épouse et muse de l’ancien président du Sénégal, est morte », sur lemonde.fr, (consulté le 24 novembre 2019)