Cimetière Arskoïe

cimetière de Kazan en Russie

Le cimetière Arskoïe (en russe :А́рское кладбище), ou cimetière d'Arsk, est la principale nécropole de Kazan en Russie. Il se trouve dans le raïon de Vakhitov dans le centre de la ville. Son église fut la seule de la ville à être restée ouverte pendant la période soviétique[1]. Elle a été construite en 1844 par Foma Petondi (1797-1878).

Portail.
Église des saints de Iaroslavl

HistoireModifier

Le premier plan de la ville dessiné en 1766 par Vassili Kaftyrev fait mention d'un cimetière avec sa petite chapelle[1]. Les premiers inhumés connus le sont les 12 et 13 juin 1774, après le siège de la ville et l'assaut du kremlin de Kazan par les troupes de Pougatchov.

La tombe la plus ancienne aujourd'hui remonte à 1820, celle d'un maire de la ville, Ossip Petrov[2]. Le cimetière est agrandi au fil des années et comprend aussi des carrés pour les confessions non orthodoxes, en premier lieu les luthériens (les plus nombreux), puis les catholiques, ainsi que les Vieux-Croyants de différentes obédiences et les juifs. Un carré militaire est également aménagé.

Les différents carrés sont finalement unis en une seule nécropole. En 1835, les autorités municipales l'entourent d'un mur d'enceinte[1]. En 1884, la nécropole prend son contour actuel selon les plans de l'architecte V. Vetchko-Drouzine[1].

Avant 1941, les concessions sont fort coûteuses[3] et seules 3% des sépultures possèdent un monument. Il existe un monument aux morts de la Révolution de 1905 de forme cubique.

Trois cent mille défunts ont été enterrés dans ce cimetière qui est organisé en un vaste cimetière orthodoxe (avec des tombes a-religieuses pendant la période soviétique et après), deux carrés juifs, deux carrés pour les Vieux-Croyants, un carré catholique (avec une petite chapelle néogothique), un carré luthérien, un carré allemand, un carré polonais et un cimetière militaire[2].

Une association d'historiens amateurs locaux s'empare depuis 2013 du sujet de la restauration du cimetière afin d'en faire un lieu de visites culturelles. Ce sujet est soutenu par la mairie de Kazan en ce qui concerne les sépultures historiques[4],[2].
En 2020, des visites guidées commencent à être organisées[5].

IllustrationsModifier

PersonnalitésModifier

 
Sépulture de Deviataïev.

Notes et référencesModifier

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :