Ouvrir le menu principal

Les générations de l'informatiqueModifier

Les prémices de l'informatiqueModifier

1632Modifier

1645Modifier

  • La Pascaline : Blaise Pascal invente la machine à calculer. Ce sera la seule machine à calculer opérationnelle du XVIIe siècle[1].

1703Modifier

1725Modifier

  • Basile Bouchon invente le premier métier à tisser programmé par la lecture d'un ruban perforé.

1728Modifier

  • Jean-Baptiste Falcon remplace le ruban perforé de Bouchon par une série de cartes perforées reliées entre elles.

1745Modifier

  • Jacques de Vaucanson crée un métier à tisser entièrement programmable, ne nécessitant que la rotation d'une manivelle pour fonctionner, mais il est limité dans sa programmation par la circonférence de son cylindre à trous et donc ne fut pas commercialisé.

1801Modifier

1822Modifier

  • Première machine à calculer automatique: la machine à différences de Charles Babbage qui utilise les résultats de l’opération précédente dans l’opération en cours. Il la dote de plusieurs imprimantes pour le calcul et l'impression automatique de tables mathématiques
 
Carte perforée (1890)
Ce spécimen date de la décennie 1970.

1836Modifier

  • Babbage remplace le cylindre de programmation à picots de sa machine analytique par la lecture de cartes jacquard, rendant sa machine infiniment programmable. Il utilise un autre lecteur de cartes pour la lecture des données. Le but principal est toujours le calcul et l'impression automatique de tables mathématiques.

1843Modifier

  • Ada Lovelace écrit un algorithme pour calculer les nombres de Bernoulli sur la future machine analytique de Babbage (qui ne sera jamais achevée). Il ne s'agit pas d'un « programme », mais de sa structure logique[3].

1847Modifier

1851Modifier

1869Modifier

1876Modifier

1890Modifier

  • La carte perforée de Herman Hollerith, première utilisation concrète de cartes Jacquard en-dehors de l'industrie du textile. Première mécanisation des études statistiques.

L'époque des pionniersModifier

1914Modifier

1920Modifier

1928Modifier

1931Modifier

1935Modifier

1936Modifier

1937Modifier

1939Modifier

1941Modifier

1942Modifier

1943Modifier

1944Modifier

1945Modifier

1946Modifier

1947Modifier

1948Modifier

1949Modifier

  • L'EDSAC (Electronic Delay Storage Automatic Calcultor)

1950Modifier

1951Modifier

1952Modifier

Article détaillé : 1952 en informatique.

1953Modifier

1954Modifier

 
Premier disque dur IBM RAMAC 305 (1956)
 
Altair 8800 doté du premier Altair Basic de Microsoft (1975)

1955Modifier

  • Premiers ordinateurs français construits et mis en service par la Société d'électronique et d'automatisme (SEA) : CUBA, CAB 1011 et CAB 2000.
  • Bull met au point un calculateur électronique à tambour magnétique, l'un des premiers ordinateurs produits en série industrielle[3].
  • IBM présente à Paris son ordinateur moyen IBM 650.

1956Modifier

1957Modifier

1958Modifier

1959Modifier

1960Modifier

  • Le Bull Gamma 60, premier ordinateur multitâches et l'un des premiers multiprocesseurs
  • La SEA présente son CAB 500, mini-ordinateur doté d'un langage évolué en français, « PAF ». Une centaine d'exemplaires seront vendus.
  • Digital Equipment Corp. présente son mini-ordinateur PDP1. Une cinquantaine d'exemplaires seront vendus.

1961Modifier

1962Modifier

  • Premiers départements de « Computer Science » (universités de Stanford et Purdue)
  • En France, conception du CAE 510. Début d'une politique gouvernementale en faveur de l'informatique
  • Invention du mot informatique par Philippe Dreyfus et Robert Lattès[3].

1963Modifier

1964Modifier

Article détaillé : 1964 en informatique.

1965Modifier

1966Modifier

Article détaillé : 1966 en informatique.
  • Lancement du Plan Calcul par le gouvernement français, pour favoriser une concurrence européenne face aux multinationales américaines.
  • Institution des maîtrises d'informatique en France par la réforme Fouchet, dans le cadre du Plan Calcul[5].

1967Modifier

1968Modifier

Article détaillé : 1968 en informatique.
  • Publication par Edsger Dijkstra de l'article A case against the GOTO statement

1969Modifier

Article détaillé : 1969 en informatique.

1970Modifier

Les débuts de la micro-informatiqueModifier

1971Modifier

 
Microprocesseur Intel 4004

1972Modifier

1973Modifier

1974Modifier

Article détaillé : 1974 en informatique.

1975Modifier

1976Modifier

  • Le premier supercalculateur de la firme Cray Research : le Cray I
  • Fondation d'Apple et lancement de l'Apple I par Steve Jobs et Steve Wozniak
  • Apparition de la norme X.25, fondement de nombreux réseaux numériques à commutation de paquets développés en France (Transpac) et dans d'autres pays en Europe et en Amérique.

1977Modifier

À la NCC d'Anaheim, quatre micro-ordinateurs « prêts à fonctionner » secouent les informaticiens :

  • le TRS-80 de Tandy Radio-Shack : Zilog Z80 à 1,77 MHz, 128×48×1 couleurs ;
  • le Dai, seul ordinateur belge, sort avant l'Apple II : Intel 8080A à 2 MHz, 528×244×16 couleurs ;
  • Apple lance l'Apple II : MOS 6502 à 1 MHz, 280x192x6 couleurs ;
  • Commodore propose le premier Commodore PET : MOS 6502 à 1 MHz, 40 colonnes × 25 lignes × 1 couleur.

1978Modifier

À Paris, le Sicob des informaticiens s'adjoint le Sicob Micro-Boutique où exposent les constructeurs.

  • Parution des revues L'Ordinateur individuel (plutôt orientée utilisation et utilisateurs) et Micro-Systèmes (plutôt orientée électronique).
  • Arrivée de l'Apple II « euro+ » 48K en Europe.

1980Modifier

 
IBM PC 5150

1981Modifier

1982Modifier

 
Superordinateur Cray X-MP

1983Modifier

Article détaillé : 1983 en informatique.

1984Modifier

Article détaillé : 1984 en informatique.
 
CD-ROM (1985)

1985Modifier

1986Modifier

Article détaillé : 1986 en informatique.

1987Modifier

1988Modifier

  • Mise en marché du mini-ordinateur AS-400 d'IBM

L'ère d'Internet et du World Wide WebModifier

1989Modifier

 
Logo historique du World Wide Web

1990Modifier

1991Modifier

1992Modifier

1993Modifier

 
Processeur Intel Pentium

1994Modifier

1995Modifier

 
Logo du langage Java
Article détaillé : 1995 en informatique.
 
Tux, la mascotte de Linux (1996)

1996Modifier

1997Modifier

1998Modifier

1999Modifier

2000Modifier

2001Modifier

 
Windows XP

2002Modifier

2003Modifier

2004Modifier

2005Modifier

2006Modifier

2007Modifier

L'ère de la mobilité et des données partagéesModifier

Internet devient un moyen incontournable d'échanger des données. Les téléphones multiplient les fonctionnalités, tandis que les ordinateurs portables réduisent leur encombrement, d'où l'avènement des tablettes numériques.

2007Modifier

2008Modifier

2009Modifier

2010Modifier

 
Icône du cloud computing

2011Modifier

2012Modifier

2013Modifier

  • Lancement du moteur de recherche QWANT, concurrent européen de Google, soutenu par des investisseurs français et allemands.
  • Apple : sortie de Mac OS X 10.9 Mavericks
  • Microsoft : sortie de Windows 8.1
  • The Document Foundation publie LibreOffice 4.0.
  • Intel sort des processeurs Haswell.
  • Déploiement des solutions de type Big data[10]
  • Le nombre d'utilisateurs connectés à internet depuis un smartphone dépasse celui des utilisateurs connectés via un PC[8].
  • Les révélations d'Edward Snowden changent la perception du risque de cyber-espionnage.
  • Les ventes de tablettes dépassent celles des PC[11].
  • Le secteur informatique est globalement en décroissance en France[12].
  • On estime qu'un PC sur trois sera équipé d'un SSD en 2017[13].

2014Modifier

  • IBM sort des processeurs POWER8.
  • Premier processeur fonctionnel à base de graphène[14]
  • Fin de support de Windows XP
  • Émergence du marché des objets connectés[15]
  • Le nombre de sites web dans le monde dépasse le milliard[16].
  • Le temps d'utilisation des applications sur mobiles a dépassé l'utilisation d'internet sur ordinateur.
  • Novembre 2014 : piratage de Sony Pictures Entertainment
  • 53 % des courriels sont lus sur un téléphone ou une tablette.
  • Apple : sortie de OS X Yosemite, la version 10.10 du système d'exploitation d'Apple qui marque un tournant dans le design des interfaces pour mac d'Apple. En effet, cette version change les codes instaurés jusqu'ici avec un design clair et épuré.

2015Modifier

2016Modifier

2017Modifier

2018Modifier

2019Modifier

  • Fin de support de Windows 10 Mobile
  • Annonce par AMD de processeurs gravés en 7 nm
  • Record du nombre de cores pour un processeur Intel : 56 cores

2020Modifier

Notes et référencesModifier

  1. Voir explication dans le paragraphe Seule machine à calculer opérationnelle au XVIIe siècle de l'article sur la Pascaline.
  2. « Sans reprendre l'histoire de Jacquard et entrer dans le vif des discussions interminables, lui attribuant ou lui enlevant le mérite de cette innovation, nous adopterons l'avis généralement partagé et que nous croyons sincère, que c'est Jacquard qui eut l'idée de réunir : les aiguilles et les crochets de Basil Bouchon, les cartons enlacés de Falcon et de remplacer le cylindre rond de Vaucanson par un parallélépipède improprement encore appelé de nos jours cylindre carré. De plus, il arma son cylindre d'une lanterne, ceci est incontestablement le fait personnel de Jacquard », C. Razy, Étude analytique des petits modèles de métiers exposés au musée historique des tissus, 1913.
  3. a b et c Emmanuel Lazard et Pierre Mounier-Kuhn, Histoire illustrée de l'Informatique, Paris, EDP Sciences, 2016.
  4. (en) Alan Turing, « On Computable Numbers, with an Application to the Entscheidungsproblem », Proceedings of the London Mathematical Society, London Mathematical Society,‎ (ISSN 0024-6115 et 1460-244X, DOI 10.1112/PLMS/S2-42.1.230, lire en ligne)  et « [idem] : A Correction », Proc. London Math. Soc., 2e série, vol. 43,‎ , p. 544-546 (DOI 10.1112/plms/s2-43.6.544, lire en ligne)
  5. Pierre Mounier-Kuhn, L'informatique en France, de la seconde guerre mondiale au Plan Calcul. L'émergence d'une science, Paris, PUPS, 2010.
  6. Yves Noyelle, La Saga du LSE et de sa famille (LSD/LSG/LST), sur epi.asso.fr
  7. counter.li.org
  8. a et b Claire Leroy, Dossier - Mobilité - BYOD / consumérisation de l'IT : nouveau défi pour la DSI « Copie archivée » (version du 6 août 2018 sur l'Internet Archive), sur cxp.fr
  9. Du sperme de saumon comme support de stockage, sur presence-pc.com
  10. http://obsession.nouvelobs.com/high-tech/20130103.OBS4353/comment-le-big-data-va-revolutionner-2013.html
  11. http://www.zdnet.fr/actualites/france-44-de-la-population-equipee-de-smartphones-en-majorite-sous-android-39791046.htm
  12. http://www.journaldunet.com/solutions/emploi-rh/croissance-informatique-en-2013-syntec-1113.shtml
  13. Alexandre Botella, « Un PC sur 3 équipé d'un SSD en 2017 », Les Numériques, 19 mai 2013
  14. « Processeur graphène » [archive du ], sur PCWorld (consulté le 17 mars 2014)
  15. « Objets connectés - La révolution est en marche », sur JournalduNet
  16. « Le web a plus d'un milliard de sites web », sur Le Monde,
  17. « La montée en puissance des darknets »
  18. « Le challenge des réseaux ouverts avec l'essor du SDN », sur lemondeinformatique
  19. https://www.lemonde.fr/pixels/article/2015/07/24/comment-le-deep-learning-revolutionne-l-intelligence-artificielle_4695929_4408996.html
  20. http://www.journaldunet.com/solutions/seo-referencement/1163511-il-y-a-desormais-plus-de-recherches-google-sur-mobile-que-sur-desktop-dans-le-monde/
  21. http://www.lemondeinformatique.fr/les-dossiers/lire-les-10-tendances-technologiques-2016-729.html
  22. http://www.lemondeinformatique.fr/les-dossiers/lire-les-10-tendances-technologiques-2016-731.html
  23. http://www.clubic.com/processeur/processeur-intel/actualite-773982-14-nm-2016-intel-fin-tic-toc.html
  24. http://www.lemondeinformatique.fr/actualites/lire-les-8-tendances-technologiques-2016-de-deloitte-64798.html
  25. http://www.zdnet.fr/actualites/chiffres-cles-les-navigateurs-internet-39381322.htm
  26. http://www.lemondeinformatique.fr/actualites/lire-intel-concurrence-la-ddr4-avec-ses-barrettes-optane-67212.html
  27. https://support.microsoft.com/fr-fr/help/4057281/windows-7-support-will-end-on-january-14-2020

Voir aussiModifier