Chronologie de l'Écosse

Préhistoire et protohistoireModifier

  • entre -8000 et -7000 : premières occupations humaines
  • vers -3000 : apparition de l'agriculture et de l'élevage
  • entre -2000 et -1000 : (âge du bronze) édification des monolithes (Brodgar, Callanish, Stenness, Cairnpapple)
  • entre -800 et -100 : âge du fer britannique
  • vers -500 : arrivée probable des Celtes

AntiquitéModifier

Moyen ÂgeModifier

600Modifier

700Modifier

800Modifier

900Modifier

1000Modifier

1100Modifier

1200Modifier

  • 1214 - Début du règne d’Alexandre II
  • 1215 - Magna Carta, la grande charte qui fait céder le roi d’Angleterre et libère le roi écossais du traité de Falaise
  • 1215 à 1242 - Campagne d’Alexandre contre les comtes et chefs de clans rebelles
  • 1216 - Pillage de Carlisle
  • 1222 - Assassinat de l'évêque de Caithness et confiscation du comté. Le comte de Caithness est destitué
  • 1240 - Construction de la cathédrale de Glasgow
  • 1244 - Signature du traité de Newcastle par lequel Alexandre s’engage à ne conclure aucune alliance avec les ennemies de l’Angleterre, à moins d’être attaqué le premier
  • 1249, - Alexandre II décède à Oban en combattant le seigneur des îles Duncan
  • 1250 - Canonisation de la reine Marguerite
  • 1251 - Alexandre III rencontre Henri III d’Angleterre à York. Il demandera la main de sa fille contre un serment pour ses fiefs anglais.
  • 1261-1266 : Conquête des îles Hébrides par Alexandre III.
  • 1262-1266 : Guerre écosso-norvégienne.
  • 1263 : Bataille navale de Largs qui aboutit à la dispersion de la flotte scandinave.
  • XIIIe siècle : Alexandre III reconquiert les îles de l'ouest par le traité de Perth (1266, 2 juillet). La Norvège livre les Hébrides et l’île de Man au roi d’Écosse, pour 4 000 marcs
  • 1272 - Naissance de William Wallace
  • 1281 - Mariage de la princesse Marguerite, fille aînée d’Alexandre III, avec le roi Eric II de Norvège
  • 1285, - Mariage d’Alexandre III avec Yolande de Dreux
  • 1286 - Nomination  des « six gardiens d'écosse » pour administrer le royaume en attendant la succession : William Fraser de St. Andrews, Robert Wishart de Glasgows, Duncan de Fife, Alexander Comyn de Buchan, John Comyn de Badenoch et James Stewart
  • 1286, septembre - Robert Bruce réunit ses partisans et devient candidat à la succession
  • 1287, printemps - Les écossais demande une intervention anglaise du roi Edouard Ier pour maintenir l’ordre dans le pays
  • 1290 - Convocation par Edouard Ier à Salisbury pour une conférence avec l’Écosse. Il offre de marier l’héritière du trône à son propre héritier
  • 1290, juillet -  Réunion à Birgham entre l’Angleterre et l’Écosse : proposition d’une union des deux états par le mariage de leurs héritiers respectifs, qui est accepté par les députés écossais (Traité de Brigham)
  • 1290, septembre - Décès de l’héritière du trône d’Écosse à Kirkwall
  • 1291, - En réponse à l’appel de l'évêque de St. Andrew (William Fraser), le roi d’Angleterre convoque les nobles et prélats d’Écosse à Norham sur la rive anglaise de la Tweed, pour choisir le nouveau roi d’Écosse
  • 1291, juin - Edouard I exige que lui soit remis l’ensemble des châteaux royaux, en attendant qu’il tranche en faveur de Robert Bruce ou Jean Balliol, tous deux prétendant à la couronne d’Écosse
  • 1292, juillet - Nomination d’une commission par Edouard Ier, qui désigne Jean Balliol comme héritier de la couronne
  • 1292, - Jean Balliol est proclamé par Edouard Ier « seigneur supérieur du royaume d’Ecosse » en présence du parlement réunit à Berwick. Il renouvellera en Angleterre son serment féal envers Edouard Ier, dont il est clairement l’homme-lige.
  • 1294 - Humiliation de Jean Balliol, à la suite de la condamnation et de la destitution de Macduff par le parlement. Ce dernier lance un procès contre le roi d'Écosse, en Angleterre. Jean Balliol est sommé par Edouard Ier de s’y rendre pour répondre de ces accusations. Il a alors 6 mois pour préparer sa défense.
  • 1295 : signature d'un traité d'alliance entre le roi de France Philippe le Bel et Jean Balliol (Auld Alliance).
  • 1295, - Jean Balliol promet son aide aux français dans leur guerre contre les Anglais, en échange de leur soutien contre Edouard Ier, si ce dernier venait à attaquer l'Écosse
  • 1296, - Jean Balliol rompt ses serments envers l’Angleterre
  • 1296 : Édouard Ier d'Angleterre lance plusieurs campagnes pour conquérir l'Écosse. Menés par des chefs comme William Wallace, Andrew Moray, James Douglas ou Robert Bruce, les Écossais résistent à l'envahisseur.
  • 1296 - Berwick est prise par les Anglais
  • 1297 - Début de la révolte écossaise mené par William Wallace
  • 1298 - L'épopée de William Wallace se termine par la bataille perdu de Falkirk
  • Entre 1298 et 1304 - Nomination par une assemblée de chefs écossais des nouveaux gardiens du royaumes : John Comyn, John de Soules, Robert Bruce le Jeune et L’évèque Lamberton de St. Andrews

1300Modifier

  • 1302, - Soumission de Robert Bruce à Edouard Ier. Il épouse alors Élisabeth de Burgh, fille du comte d’Ulster
  • 1303, février - Victoire des écossais à Roslin
  • 1304, juillet - Capitulation du château de Stirling, qui était le dernier bastion d’indépendance et clef de la route des Highlands. L'année marque également la soumission des Comyn, qui étaient devenus l’âme de la résistance
  • 1305, - Mise à mort de William Wallace
  • 1305 - Convocation par Edouard Ier des états du royaume d’Écosse à Perth
  • 1306, - Robert Bruce s’empare du château de Dumfries à la suite du meurtre de sang-froid
  • 1306, - Couronnement de Robert Bruce par l’évêque de Glasgow
  • 1307 - Après son exil en Irlande, Robert Bruce revient en écosse et s’empare par surprise du château Turnberry
  • 1307, - Victoire de Robert Bruce sur une troupe anglaise à Loudon Hill
  • 1307-1314 - Robert Bruce lutte pour libérer l’Écosse
  • 1313 - Stirling est assiégé par le frère de Bruce. À la suite du pourparler, Anglais et Écossais se préparent à une longue bataille et rallient « tous les hommes du pays »
  • 1314, 23 et - Bataille de Stirling marqué par la victoire écossaise
  • 1314 : victoire de Bannockburn.
  • 1318 - Berwick tombe dans les mains des écossais
  • 1320 : déclaration d'Arbroath.
  • 1326 : traité de Corbeil (renouvellement du traité franco-écossais).
  • 1328 : traité de Northampton qui reconnaît l'indépendance de l'Écosse. Mais les hostilités ne sont pas tout à fait terminées.
  • 1371 : Robert II Stewart accède au trône. C'est le premier d'une longue lignée de Stuarts dont beaucoup ne mourront pas de vieillesse.

1400Modifier

Renaissance et Époque moderneModifier

Histoire contemporaineModifier