Chronique illustrée d'Ivan le Terrible

La Chronique illustrée d'Ivan le Terrible, ou Chronique aux visages, ou Livre du tsar (russe : Лицево́й летопи́сный свод, Лицевой летописный свод Ивана Грозного, Царь-книга) est un recueil d'annales des événements de l'histoire générale et plus particulièrement russe, rédigé dans les années 60 et 70 du XVIe siècle, vraisemblablement entre 1568 et 1576 pour la bibliothèque du tsar, en un seul exemplaire. L'adjectif (ru) « лицевой », du mot russe visage, indique qu'elle est illustrée.

Chronique illustrée d'Ivan le Terrible
(ru)Лицевой летописный свод
Facial Chronicle - b.06, page 085 - Battle of the Ice.jpg
Bataille du lac Peïpous, chronique illustrée d'Ivan le Terrible, La Vie d'Alexandre Nevski, seconde moitié du XVIe siècle. Enluminure 40 x 40,3 cm. Département des manuscrits, Bibliothèque nationale de Russie, Saint-Pétersbourg.
Date
XVIe siècle,
probablement 15681576
Type
Technique
Localisation
Musée historique d'État :
volumes 1, 9, 10,
Bibliothèque de l'Académie des sciences de Russie :
volumes 2, 6, 7,
Bibliothèque nationale russe :
volumes 3, 4, 5, 8,
Moscou, Saint-Pétersbourg (Russie)

Elle se compose de dix volumes, contenant environ 10 000 pages de parchemin de chiffon, enrichis de plus de 16 000 miniatures. Elle couvre la période de la création du monde jusqu'en 1567.

VolumesModifier

La Chronique est divisée en parties approximativement chronologiques :

  • Histoire biblique
  • Histoire romaine
  • Histoire byzantine
  • Histoire russe

Les dix volumes sont les suivants[1] :

  1. Recueil du musée ((ru) Музейский сборник) -1031 pages; 1677 miniatures. Histoire ancienne des hébreux et des grecs depuis la création du monde jusqu'à la destruction de Troie au XIIIe siècle av. J.-C.
  2. Recueil chronographique ((ru) Хронографический сборник) - 1469 pages., 2549 miniatures. Histoire ancienne de l'Orient, du monde hellénistique et de la Rome ancienne du XIe siècle av. J.-C. aux années 70 du Ier siècle.
  3. Chronographe illustré ou Chronographe aux visages ((ru) Лицевой хронограф) - 1217 pages., 2191 miniatures. Histoire de l'ancien empire romain de 70 à 337, et histoire de Byzance jusqu'au Xe siècle.
  4. Volume Galitzine (Chronique du tsar) ((ru) Голицынский том (Царственный летописец)) - 1035 pages, 1964 miniatures. Histoire russe de 1114 à 1247 et de 1425 à 1472.
  5. Volume Laptev ((ru) Лаптевский том) - 1005 pages, 1951 miniatures. Histoire russe de 1116 à 1252.
  6. 1er volume Ostermannov ((ru) Остермановский первый том) (БАН, 31.7.30-1). 802 л., 1552 miniatures. Histoire russe de 1254 à 1378.
  7. Second volume Ostermannov ((ru) Остермановский второй том) 887 pages, 1581 miniatures. Histoire russe de 1378 à 1424.
  8. Volume Choumilov ((ru) Шумиловский том) - 986 pages, 1893 miniatures. Histoire russe de 1425/1478 à 1533.
  9. Volume du Synode ((ru) Синодальный том) - 626 pages, 1125 miniatures. Histoire russe de 1533 à 1542 et de 1553 à 1567.
  10. Livre du Tsar ((ru) Царственная книга) - 687pages, 1291 miniatures. Histoire russe de 1533 à1553.

On suppose que le début et la fin de cette chronique n'ont pas été conservés, ainsi qu'une partie consacrée à l'histoire du régne d'Ivan le Terrible appelée Récit des années de notre temps et quelques autres fragments.

HistoireModifier

La Chronique est confectionnée sur ordre d'Ivan le Terrible, probablement entre 1568 et 1576[1], bien que selon certaines sources[2] ce travail eût commencé dans les années 1540. Un atelier complet de copistes et de peintres y travaille dans la Sloboda d'Alexandre, alors centre du pouvoir[1]. Alexeï Adachev, confident du Tsar, prend part à son élaboration[2].

En 1575, les parties de la Chronique consacrée au règne d'Ivan le Terrible font l'objet de modifications, sur l'ordre du tsar. Elles concernent des boyards condamnés ou tombés en disgrâce pendant la période terreur de l'opritchnina[1].

Pour des raisons non connues, la confection de la Chronique est interrompue en 1576 ; certaines miniatures ne seront pas enluminées, et des textes ne sont pas rédigés[1]. L'atelier se consacre à l'impression de psautiers[1]. Les reliures sont réalisées par la suite.

La Chronique est longtemps conservée dans la librairie du tsar, mais en 1683 elle est donnée à la chambre des métiers, et rapidement divisée en parties dont chacune à un destin particulier. Ainsi, par exemple, le Chronographe aux visages apparait dans le catalogue de la cour des impressions en 1727 et vers 1175. En 1786 il figure dans le registre de la bibliothèque typographique, destiné à être transmis à la bibliothèque du Synode. Au début du XIXe siècle, ce volume appartient au noble grec Zoï Pavlovitch Zossima (ru), grand marchand et mécène.

Lieu de conservationModifier

L'exemplaire unique et divisé de la Chronique est conservé dans trois institutions différentes[1] :

Édition en fac-similé (2008)Modifier

En 2004, un éditeur créé spécialement pour la publication d'un fac-similé de la Chronique, Akteon[3] ((ru) Актеон) commence ce travail. Cette édition scientifique prend la forme de 19 livres en fac-similé et de 11 volumes les accompagnant avec une description des manuscrits et la transcription des textes[4]. Ils seront remis ensuite aux principales bibliothèques du pays, dont le Musée historique d'État à Moscou et la Maison Pouchkine à Saint-Pétersbourg. Les trois premiers volumes sont présentés le 15 février 2007[5].

En 2008 Akteon publie le premier tirage, à 50 exemplaires, de la Chronique complète[6]. Des versions numérisées sont ensuite mises à disposition[7]

Influence culturelle et portéeModifier

L'historien soviétique Boris Closs (ru) a qualifié la Chronique illustrée d'Ivan le Terrible de « plus grande annale et chronique du Moyen-âge russe »[1]. L'intention qui préside à son élaboration est de consolider le pouvoir absolu du tsar, en montrant que la Russie est l'héritière de vieilles monarchies et le rempart de l'orthodoxie[1].

Dans la période récente, des institutions proches de l'Église orthodoxe russe ont fait de la Chronique un ouvrage de référence et ont cherché à lui redonner une dimension nationaliste et prosélytique[8]. Un exemplaire a été ainsi donné au centre spirituel et culturel orthodoxe russe de Paris[9].

Notes et référencesModifier

  1. a b c d e f g h et i (ru) Б. М. Класс (B. M. Closs), « Летописный свод Лицевой » [« Chronique illustrée d'Ivan le Terrible »], sur Электронные публикации Института русской литературы (Пушкинского Дома) РАН,‎ 2006 - 2011 (consulté le 2 janvier 2018)
  2. a et b (ru) Лицевой летописный свод [« Chronique illustrée d'Ivan le Terrible »] (lire en ligne), Большая советская энциклопедия (Grande encyclopédie soviétique)
  3. (ru) « Akteon », Site officiel, sur akteon-sale.ru (consulté le 2 janvier 2018)
  4. (ru) Лицевой летописный свод XVI века : научное факсимильное издание [« Chronique illustrée d'Ivan le Terrible du XVIe siècle - Édition scientifique en fac-similé »], Akteon, coll. « Шедевры древнерусского книжного искусства » (lire en ligne [PDF])
  5. (ru) « Исторический музей представил Царь-Книгу - Лицевой летописный свод » [« Le musée historique présente le Livre du Tsar - La Chronique illustrée d'Ivan le Terrible »], sur www.museum.ru,‎ (consulté le 2 janvier 2018)
  6. (ru) « Переживший русскую смуту » [« Survivant des temps des troubles russes »], Профиль : журнал, no 41,‎
  7. (ru) « Лицевой летописный свод Ивана Грозного - Электронная библиотека Руниверс » [« Chronique illustrée d'Ivan le Terrible - Bibliothèque électronique runivers (fac-similés et tables des fac-similés) »], sur www.runivers.ru (consulté le 2 janvier 2018)
  8. (ru) Русская вера (La foi russe), « Наш сайт публикует цифровую версию знаменитого Лицевого свода Ивана IV » [« Notre site publie une version numérisée de la célèbre Chronique illustrée d'Ivan le Terrible »], sur ruvera.ru,‎ (consulté le 2 janvier 2018)
  9. « Remise au Centre Spirituel et Culturel Orthodoxe Russe de l’édition d’un fac-similé d’une chronique illustrée d’Ivan le Terrible », sur cathedrale-sainte-trinite.fr (consulté le 2 janvier 2018)

AnnexesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

BibliographieModifier

  • (ru) Лицевой летописный свод [« Chronique illustrée d'Ivan le Terrible »] (lire en ligne), Большая советская энциклопедия (Grande encyclopédie soviétique)
  • (ru) Б. М. Класс (B. M. Closs), « Летописный свод Лицевой » [« Chronique illustrée d'Ivan le Terrible »], sur Электронные публикации Института русской литературы (Пушкинского Дома) РАН,‎ 2006 - 2011 (consulté le 2 janvier 2018)
  • (ru) Арциховский А. В. (A. V. Artsikhovski), Древнерусские миниатюры как исторический источник [« Les miniatures anciennes comme sources historiques »], Moscou,‎
  • (ru) Подобедова О. И. (O. I. Podobedova), Миниатюры русских исторических рукописей : К истории русского лицевого летописания [« Les miniatures des manuscrits historiques russes : pour une histoire de la Chronique illustrée d'Ivan le Terrible »], Moscou, Наука,‎ , 336 p.
  • (ru) Покровская В. Ф. (V. F. Pokrovskaïa), Материалы и сообщения по фондам Отдела рукописной и редкой книги Библиотеки АН СССР [« Matériaux et communications pour le département des manuscrits et des livres rares de la bibliothèque de l'Académie des sciences de l'URSS »], Moscou, Leningrad,‎
  • (ru) Амосов А. А. (A. A. Amossov), Лицевой летописный свод Ивана Грозного : Комплексное кодикологическое исследование [« La Chronique illustrée d'Ivan le Terrible : recherche codicoligique complète »], Moscou, Едиториал УРСС,‎ , 392 p. (ISBN 5-901006-49-6)
  • (ru) Е. А. Белоконь, В. В. Морозов, С. А. Морозов (E. A. Belokon, V. V. Morozov, S. A. Morozov) et С. О. Шмидт (S. O. Schmidt) (dir.), Лицевой летописный свод XVI века : Методика описания и изучения разрозненного летописного комплекса [« La Chronique illustrée d'Ivan le Terrible du XVIe siècle : description et étude méthodiques d'un codex sans pareil »], Moscou, РГГУ,‎ , 224, [8] p. (ISBN 5-7281-0564-5)
  • (ru) Клосс Б. М. (B/ M. Kloss) (Словарь книжников и книжности Древней Руси (Dictionnaire des bibliophiles et des amateurs de livres de la vieille Russie)), Летописный свод лицевой [« La Chronique illustrée d'Ivan le Terrible »], Leningrad,‎ , p. 30—32

Lien externeModifier

Article connexeModifier