Christopher O'Neill

homme d'affaires britannique

Christopher O'Neill, KNO, né le à Londres, au Royaume-Uni, est un homme d’affaires américano-britannique d'origine irlandaise et autrichienne et l’époux de la princesse Madeleine de Suède.

Christopher O’Neill
Image dans Infobox.
Christopher O’Neill à l’occasion de son mariage avec la princesse Madeleine (2013).
Biographie
Naissance
Nom de naissance
Christopher Paul O’Neill
Nationalité
Formation
Activités
Père
Paul Cesario O'Neill (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Mère
Eva Walter (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Beau-parent
James Steward (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Fratrie
Annalisa O'Neill (d)
Countess Natascha von Abensperg und Traun (d)
Karen O'Neill (d)
Stephanie O'Neill (d)
Tatjana d'Abo (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Conjoint
Enfants
Autres informations
Religion

BiographieModifier

 
Christopher O'Neill, le 8 juin 2013.

JeunesseModifier

Christopher O'Neill, dit Chris, né en 1974 à Londres.

Il est le fils de Paul Cesario O'Neill (1926-2004)[2], un banquier d’ investissement américain qui part s’installer à Londres dans les années 1960, pour prendre la tête de la filiale européenne du groupe Oppenheimer & Co[3], et de sa seconde épouse, Eva Maria Walter (née en 1940), parente du cardinal Michael von Faulhaber[4].

Il a grandi à Londres et à Saint-Gall, en Suisse, ainsi qu'en Autriche et en Allemagne, et possède la double nationalité américaine et britannique[5].

FamilleModifier

Christopher a deux demi-sœurs du côté maternel, Tatjana D'Abo (née Schoeller) et la comtesse Natascha von Abensberg und Traun (née Loeb)[6], et trois autres du côté de son père, Annalisa, Stephanie et Karen O’Neill[2].

Études et carrièreModifier

O'Neill a fait ses études à l'Institut auf dem Rosenberg à Saint-Gall, en Suisse, et a obtenu un bachelor (licence) en relations internationales de l'Université de Boston[5]. Il a également obtenu un MBA de la Columbia Business School à New York.

Il est associé et directeur de recherche à Noster Capital et ancien employé de NM Rothschild & Sons et Steinberg Asset Management[5].

Mariage et descendanceModifier

 
Christopher, la princesse Madeleine et leur fille, le 6 juin 2014.

MariageModifier

Le , le Palais annonce officiellement les fiançailles de la princesse Madeleine et de Christopher O'Neill.

Le , Christopher O’Neill épouse, dans la chapelle royale du palais royal de Stockholm, la princesse Madeleine de Suède, duchesse de Hälsingland et de Gästrikland[7], en présence du couple royal et de dignitaires étrangers[8],[9],[10].

DescendanceModifier

Le  à New York, la princesse donne naissance à la princesse Leonore Lilian Maria, titrée quelques jours après sa naissance, duchesse de Gotland, par son grand-père, le roi Carl XVI Gustaf[K 1].

Alors que son père appartient à l’Église catholique et romaine[11], la princesse Leonore devra quant à elle professer, comme sa mère, la religion évangélique luthérienne suédoise, et, il lui sera en outre nécessaire d’être élevée en Suède afin d’entrer dans l’ordre de succession au trône[12].

En , la princesse Madeleine, Christopher O’Neill et leur fille s’installent à Stockholm[1].

Fin décembre 2014, la princesse Madeleine annonce être à nouveau enceinte[13], le 15 juin 2015 à 13h45, elle met au monde un garçon[14],[15],[16]. Le 17 juin 2015 il est annoncé que le bébé s'appelle Nicolas, Paul, Gustaf et qu'il a été titré prince de Suède et duc d'Ångermanland[17] par son grand-père, le roi Carl XVI Gustaf[18],[19].

 
Monogramme de la princesse Madeleine de Suède et Christopher O'Neill.

Le 27 août 2017, la princesse Madeleine annonce attendre leur troisième enfant prévu pour mars 2018[20]. La princesse Adrienne de Suède, duchesse de Blekinge, est née le 9 mars 2018 à l'hôpital de Danderyd non loin de Stockholm.

Le 7 octobre 2019, le roi a fait publier un communiqué signé du Riksmarskalk (le Maréchal de la Cour suédoise) annonçant sa décision d'exclure de la Maison royale les trois enfants de Christopher O'Neill et de la princesse Madeleine, ainsi que les deux enfants du prince Carl Philip et de la princesse Sofia (ce qui n'empêchera pas ces cinq petits-enfants du roi d’être toujours membres de la famille royale), annulant leur statut d'altesse royale (S.A.R.), mais leur permettant toutefois de conserver leurs titres de prince ou princesse et de duc ou duchesse (de leurs provinces) conférés à leur naissance, ainsi que leurs rangs dans l’ordre de succession au trône suédois[17].

Titres et honneursModifier

TitulatureModifier

Contrairement à son beau-frère, le prince Daniel et sa belle-sœur, la princesse Sofia, Christopher ne porte pas de titres royaux, puisqu'un membre de la famille royale doit nécessairement être de nationalité suédoise, ce que l'époux de la princesse Madeleine a refusé[K 2]. Ainsi, les communiqués de presse de la cour, se réfèrent à lui en tant que Herr Christopher O’Neill.

HonneursModifier

  Commandeur de l’ordre royal de l'Étoile polaire (KNO) ()[K 3]
  Médaille commémorative du jubilé de rubis du roi Charles XVI Gustave ()
  Médaille commémorative du jubilé pour les 70 ans du roi Charles XVI Gustave ()

Notes et référencesModifier

(en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Christopher O'Neill » (voir la liste des auteurs).

Sur les autres projets Wikimedia :

  1. (en) « H.R.H. Princess Leonore Lilian Maria, Duchess of Gotland », sur Kungahuset, (consulté le )
  2. (en) « Mr Christopher O’Neill’s title », sur Kungahuset, (consulté le )
  3. (en) « The Order of the Polar Star », sur Kungahuset (consulté le )

RéférencesModifier

  1. a et b http://www.noblesseetroyautes.com/2015/02/madeleine-de-suede-et-sa-famille-sinstallent-a-stockholm/
  2. a et b (en) « Paul Cesario O’Neill », sur The Peerage, (consulté le )
  3. (sv) Johan Hellekant, « Vem är Chris O’Neill? », sur SVD, (consulté le )
  4. (sv) Arne Lapidus, « Så hamnade Maddes svärmor i finrummen », sur Expressen, (consulté le )
  5. a b et c « Mr Christopher O'Neill - Sveriges Kungahus », sur www.kungahuset.se (consulté le )
  6. (de) « Prinzessin Madeleine: In was für eine Familie heiratet sie da nur ein? », sur Neue Post, (consulté le )
  7. (sv) « SVT direktsänder prinsessan Madeleines bröllop », sur SVT, (consulté le )
  8. « Prinsessan Madeleine och Herr Christopher O'Neill förlovade - Sveriges Kungahus », sur www.kungahuset.se (consulté le )
  9. 2013 06 08 mariage de madeleine (lire en ligne)
  10. « The Princess Couple's wedding in the Royal Chapel - Sveriges Kungahus », sur www.kungahuset.se (consulté le )
  11. (sv) Josefin Lilja, « Luthersk prinsessa får katolsk make », sur Dagen, (consulté le )
  12. (en) « ʻNew York princess’ risks heirs’ right to the throne », sur The Local, (consulté le )
  13. « Une merveilleuse nouvelle pour Madeleine de Suède » (consulté le )
  14. « The Princess Couple's son - Sveriges Kungahus », sur www.kungahuset.se (consulté le )
  15. http://www.kungahuset.se/kungafamiljen/aktuellahandelser/aktuellt/kommunikefranriksmarskalken.5.751c664a14d8a76c8332a71.html
  16. « La princesse Madeleine de Suède donne naissance à un fils » (consulté le )
  17. a et b Dominique Bonnet, « Le roi de Suède exclut cinq de ses sept petits-enfants de la Maison royale », Paris Match,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  18. « Le garçon de Madeleine de Suède - Les premières photos du prince Nicolas » (consulté le )
  19. « HRH Prince Nicolas Paul Gustaf, Duke of Ångermanland - Sveriges Kungahus », sur www.kungahuset.se (consulté le )
  20. Dominique Bonnet, « La princesse Madeleine est enceinte de son troisième enfant », Paris Match,‎ (lire en ligne, consulté le ).