Christopher Coutanceau

chef cuisinier français
Christopher Coutanceau
Description de l'image Defaut.svg.
Naissance (43 ans)
La Rochelle, Charente-Maritime
Nationalité Drapeau de la France Français
Pays de résidence France
Profession
Activité principale
Formation
Distinctions
MichelinStar.svgMichelinStar.svgMichelinStar.svg au Guide Michelin (2020)
Ascendants
Richard Coutanceau (Père)
Famille
Grégory Coutanceau (Frère)

Christopher Coutanceau, né le à La Rochelle[1], est un chef cuisinier français.

Il est le chef du restaurant Christopher Coutanceau, trois étoiles à La Rochelle. Il se définit comme « cuisinier-pêcheur » et prône une pêche durable[2],[3].

Il est le fils du chef Richard Coutanceau et le frère du chef Grégory Coutanceau[4].

BiographieModifier

Christopher Coutanceau est le second fils de Richard et Maryse Coutanceau, qui décrochent leur première étoile Michelin quelques années après la naissance de Christopher (la seconde étoile suivra en 1986). Enfant, il se rêve d'abord joueur de football professionnel et intègre le centre de formation du FC Nantes à 12 ans. Mais il baigne aussi dans le monde de la restauration et de la pêche : à 3 ans, il va déjà à la criée avant l'école[5] et, plus tard, pêche avec son grand-père et travaille régulièrement comme saisonnier dans le restaurant familial, ses parents voulant lui inculquer le sens des responsabilités.

Sans prévenir ses parents, il s'inscrit au lycée hôtelier de La Rochelle où il suit la scolarité avec un esprit de compétiteur, participant régulièrement à des concours culinaires. Il effectue des stages chez Michel Guérard (qui avait déjà formé son père) aux Prés d'Eugènie et chez Jean Bardet au Château Belmont[6]. Après son bac pro, il retourne d'abord chez Michel Guérard puis travaille à ElBulli avec Ferran Adria, au Grand Véfour avec Guy Martin et au Restaurant Laurent à Paris (où Joël Robuchon est conseiller chef)[7]. Il travaille aussi au Café de Paris à Biarritz avec Didier Oudill. Il se forme en pâtisserie à l'école Lenôtre[8] et chez Pierre Hermé sur les conseils de son père qui considère qu'un « vrai cuisinier, s’il veut être patron, il doit être boucher, boulanger, pâtissier, traiteur ».

En 2001, il revient à La Rochelle et ouvre à vingt-deux ans Le Vieux Port, qu’il tient pendant trois ans, jusqu’à ce que son père le rappelle au restaurant familial de la plage de la Concurrence pour travailler avec lui[9],[10].

En 2007, Richard Coutanceau prend sa retraite et Christopher Coutanceau rachète le restaurant avec le sommelier Nicolas Brossard[11]. En 2008, il conserve la seconde étoile Michelin.

En 2018, il publie l'ouvrage Christopher Coutanceau, cuisinier-pêcheur[12].

En janvier 2019, lors de la présentation du Guide Michelin 2019, Christopher Coutanceau reçoit le « prix de la gastronomie durable »[13].

En octobre 2019, Christopher Coutanceau participe au tournage de la saison 11 de Top Chef qui fait étape à La Rochelle[14]. L'épreuve qu'il propose est incluse dans la deuxième semaine du concours, diffusée sur M6 le mercredi 26 février 2020.

Le 27 janvier 2020, il décroche la troisième étoile du Guide Michelin[15].

Christopher Coutanceau s'implique dans les luttes d'associations qui dénoncent les techniques de pêches portant atteinte à l'environnement, notamment Ré Nature Environnement (combat contre l'élimination des dauphins pris dans les filets de pêche) et Bloom (combat contre la pêche électrique). Il participe au manifeste de 300 chefs contre la pêche électrique[16].

PublicationsModifier

  • Christopher Coutanceau, cuisinier pêcheur, Christopher Coutanceau et Patricia Khenouna, 2018, éd. Glénat, (ISBN 2344027432).

Liens externesModifier

Notes et référencesModifier

  1. « Christopher Coutanceau », sur glenat.com, (consulté le ).
  2. « Christopher Coutanceau : la sole solution », sur Libération.fr, (consulté le ).
  3. « La Rochelle (17) Christopher Coutanceau, la course aux étoiles » (consulté le ).
  4. « Richard Coutanceau, 100 % rochelais », sur Les Echos, (consulté le ).
  5. « Christopher Coutanceau: tout sur sa mer », sur LExpress.fr, (consulté le ).
  6. « Christopher Coutanceau en dédicace samedi à Niort », sur lanouvellerepublique.fr, (consulté le ).
  7. Elisabeth Scotto I. Journaliste et Auteure, « Coutanceau, la mer comme terrain de jeu », sur QUOTIDIEN LIBRE, (consulté le ).
  8. Christopher Coutanceau (Manuel de la recette « Bar de ligne, déclinaison de céleri aux crevettes, émulsion de poisson »), « Ma passion pour la cuisine est née en même temps que moi ! », Le Parisien - Les Grappes,‎ (lire en ligne [PDF]).
  9. Rousset 2 septembre 2018 à 12 h 48 min, « Christopher Coutanceau - Food & Sens dans les cuisines du chef », sur Food & Sens, (consulté le ).
  10. « Richard et Christopher Coutanceau sur Gourmetpedia », sur gourmetpedia.org (consulté le ).
  11. Helene Binet, « Nicolas Brossard (Restaurant Christopher Coutanceau, La Rochelle) : « Il n’y a pas d’école pour être patron ! » », sur Un œil en salle, (consulté le ).
  12. « Christopher COUTANCEAU, Cuisinier Pêcheur • Les Nouvelles Gastronomiques | Actualités », sur Les Nouvelles Gastronomiques | Actualités, (consulté le ).
  13. « Christopher Coutanceau : "Je ne peux pas être optimiste si la réalité ne l'est pas" », sur Fine Dining Lovers (consulté le ).
  14. « Top chef à La Rochelle : quatre pointures au pied des deux tours », sur SudOuest.fr (consulté le ).
  15. Thibaut Danancher, « Michelin 2020 : découvrez le palmarès complet », sur Le Point, (consulté le ).
  16. « Les Chefs se remobilisent contre la pêche électrique », sur Bloom Association, (consulté le ).