Christophe Guyot est un pilote de vitesse moto et d'endurance français, vainqueur des 24 Heures Motos, champion du monde d’endurance et champion de France Superbike. Né le à Marseille, instituteur de formation, Christophe Guyot a créé l’écurie motocycliste GMT94 depuis ses débuts en vitesse. Il en est le team manager et reste à ce jour le seul pilote/manager vainqueur de la prestigieuse épreuve des 24H du Mans moto[1].

Christophe Guyot
Image illustrative de l’article Christophe Guyot
Christophe Guyot en 2017
Biographie
Date de naissance (61 ans)
Lieu de naissance Marseille
Nationalité Française
Site web gmt94.com
Carrière professionnelle
Années d'activité 1991- ...
Équipe GMT94
Numéro 94
Statistiques
Course Pole Vic. Pod.
EWC 5
WorldSBK 16 - - -
Palmarès
1er 2e 3e
EWC 1 2
FSBK 1

A l’issue d’un troisième titre mondial en Endurance (2017), et toujours dirigé par Christophe Guyot, le GMT94 rejoint la vitesse mondiale en 2018 en catégorie Supersport[2] (600 cm3) et devient vice-champion du monde 2019. Le GMT94 et Christophe Guyot font leur entrée en Championnat du monde de Superbike (1000 cm3) en 2023[3].

Christophe Guyot est également consultant pour la chaîne de télévision Eurosport.

Éric de Seynes et Christophe Guyot (Suzuka, 2017)

Biographie

modifier

Obtenant son diplôme d’instituteur en 1984, Christophe Guyot enseigne jusqu’en 1990. C'est en 1989 qu'il commence la compétition moto dans la catégorie 350 cm3 Promosport sur une Yamaha RDLC. Il crée le Guyot Motorcycle Team (GMT) en 1991 pour devenir, par la suite, le président de l’association GMT94, affiliée à la FFM[4].

Christophe Guyot est le représentant des pilotes de 1994 à 2004. Il a ensuite été membre du Comité Directeur de la Fédération française de motocyclisme (mandat 2004-2008 puis 2012-2016).

Il a toujours porté le numéro 94, symbole d'un département et avec lequel il mène des projets en direction de la jeunesse, de la sécurité routière et des plus démunis.

Le GMT94 est l'équipe officielle Yamaha en EWC (Endurance World Championship) jusqu'en 2018. L'écurie compte 3 titres de champion du monde d'endurance, 3 victoires aux 24h du Motos et 2 victoires au Bol d'Or. Elle est également quadruple championne de France de vitesse en Superbike[5]. Elle est aujourd'hui l'équipe Yamaha officielle en Championnat du Monde Supersport.

En 2018, Christophe Guyot décide de se lancer en championnat du monde de vitesse en Supersport (600 cm3). 26 podiums et 7 victoires plus tard, Christophe emmène le GMT94 en championnat Superbike (1000 cm3).

Les années pilotes

modifier

Christophe Guyot commence la compétition motocycliste en 1989, à l'âge de 26 ans.

Pour sa première saison de vitesse, en Promosport 350 et au guidon d'une Yamaha RD 350 LC, il remporte deux victoires et termine à trois reprises sur le podium.

Cette année 1989 est un changement dans la vie de Christophe Guyot. Jusqu'alors instituteur, il décide de se retirer des classes pour se concentrer sur sa passion : la moto. En 1990, il monte en cylindrée et roule en Promosport 750, catégorie dans laquelle il remporte trois victoires. La saison suivante, en 1991, Christophe Guyot prend la décision de fonder sa propre équipe, le GMT94 pour Guyot Motorcycle Team, 94 étant le numéro de département du Val-de-Marne. Il pilote pendant trois saisons en championnat du monde Superbike en cumulant un total de 16 courses à travers les saisons 1991, 1992 et 1993.

Après trois années à parcourir les tracés du monde, Christophe Guyot décide de revenir en France avec succès puisqu'il remporte le titre de champion de France Superbike en 1998[6]. Il reste, encore aujourd’hui, le seul pilote « privé » à avoir remporté le championnat de la catégorie reine de la vitesse française. L'année suivante, en 1999, il décide de se consacrer exclusivement au championnat du monde d'Endurance.

Après une quatrième place lors des 24H Motos, suit le premier podium (Portugal), puis la première pole position en championnat du monde (Allemagne), et le titre de vice-champion du monde. L’année suivante verra la première victoire du GMT94 lors des 24 heures d'Oschersleben (2000), en Allemagne. L’exploit arrive en 2001 avec la victoire lors 24 Heures Motos. Christophe Guyot reste à ce jour, le seul pilote/manager à avoir remporté cette épreuve mythique[1]. Une nouvelle victoire s’offrira à l’équipe Val de Marnaise, toujours pilotée par Christophe Guyot, Sébastien Scarnato et Nicolas Dussauge, lors des 6H du Nurburgring (Allemagne). En 2002, Christophe Guyot remporte les 8 heures de Brno, en République tchèque.

Enfin, durant la saison 2004, il remporte les 8H de Zhuhai[7] (Chine) associé à David Checa et William Costes, et devient champion du monde d’Endurance. Christophe Guyot offre à Yamaha son premier titre en championnat du monde d’Endurance. La saison suivante, Christophe Guyot annonce qu'il quitte son rôle de pilote pour se consacrer à de nouveaux projets, toujours avec le GMT94. Cependant, il reste remplaçant jusqu'en 2007 et dispute à nouveau une course, en 2011, où il remporte, avec son pilote David Checa, les 5 heures du Circuit Carole (Trophée Grégory Lemarchal)[8].

Team-Manager

modifier

Christophe Guyot occupe cette fonction bien avant sa retraite sportive. Ayant réalisé une remarquable saison 2004, Yamaha décide de fournir un soutien « officiel » au GMT94. C'est en 2018 qu'il décide de s'engager partiellement en Championnat du Monde de vitesse avec Mike Di Meglio puis un jeune pilote : Corentin Perolari. Le GMT94 met ensuite un terme à son engagement en Endurance afin de se consacrer pleinement au Championnat du Monde Supersport. Ainsi, en 2019 et à l’issue d’une saison relevée, le GMT94 devient vice-champion du monde de Supersport avec Jules Cluzel et Corentin Perolari. L’essor du team ne s’arrête pas là, puisqu’il poursuit son ascension en Championnat du Monde Superbike en 2023, avec notamment le pilote italien Lorenzo Baldassarri, reconnu pour ses années en Moto2 et son titre de vice-champion du monde Supersport en 2022.

Consultant

modifier

Depuis sa retraite sportive, Christophe Guyot enchaîne les activités. Outre son rôle de dirigeant d'équipe, il est également consultant pour la chaîne de télévision Eurosport sur le championnat du monde Superbike (WSBK), l'Endurance ou encore le British Superbike. Entre 2012 et 2018, lorsque la chaîne possède alors les droits de diffusion de la MotoGP, il délivre aussi son analyse lors des émissions Dimanche Méca et Warm-up avec Guenaelle Longy, Christophe Malbranque puis Lionel Rosso[9]. Depuis 2019, Christophe Guyot est consultant pour le championnat du monde d'Endurance moto (EWC) aux côtés de Gilles della Posta, Rémy Tissier et Romain Hussonnois.

Christophe Guyot s'engage aussi avec la Mutuelle des Motards[10] pour des projets en direction de la jeunesse et a un rôle de formateur de pilotes[11] chez Yamaha, constructeur auquel il est fidèle.

Chaque année, Christophe Guyot encadre des stages de pilotage pour le Circuit Carole[12].

Palmarès

modifier
Année Catégorie Titre
1998 Superbike Champion de France
2000 Endurance Vice Champion du monde d'endurance :

- Vainqueur des 24 heures d'Oschersleben

2001 Endurance Vice-Champion du monde d'endurance:

- Vainqueur des 6 heures du Nurburgring

- Vainqueur des 24 heures du Mans

2002 Endurance Vainqueur des 8 heures de Brno
2004 Endurance Champion du monde d'endurance[13] :

- Vainqueur des 8 heures de Zhuhai

2011 Endurance Vainqueur des 5 heures de Carole

Notes et références

modifier
  1. a et b « 40 ans de 24 Heures Motos : retour sur la première victoire du GMT94 en 2001 », sur 24h-motos.com (consulté le )
  2. « WSBK - Mike di Meglio en Mondial Supersport 2018 avec le GMT94 », sur www.moto-net.com (consulté le )
  3. Nicolas Baudon, « Le team GMT94 Yamaha s'engage au WorldSBK 2023 ! », sur Motomag, le site de Moto Magazine, (consulté le )
  4. Éric Michel, « Christophe Guyot : champion du monde, et après ? », sur www.moto-net.com, (consulté le )
  5. GMT94, « GMT94 Le Palmarès », Team GMT94,‎ (lire en ligne, consulté le )
  6. « Christophe Guyot », Yamaha Community,‎ (lire en ligne, consulté le )
  7. Thierry Leconte, « 6H de ZhuHai 2004 en direct de Chine : victoire méritée du GMT », sur Motomag, le site de Moto Magazine, (consulté le )
  8. Caradisiac.com, « Christophe Guyot et David Checa remportent le trophée Grégory Lemarchal. », sur Caradisiac.com, (consulté le )
  9. « C'est le retour du MotoGP, et c'est à suivre en direct et en exclusivité sur Eurosport ! », sur www.eurosport.com (consulté le )
  10. « https://www.mutuelledesmotards.fr/evenements/journees-frissons-du-gmt-94 », sur Mutuelle des Motards (consulté le )
  11. « Yamaha bLU cRU CAMP : saison 3 », sur www2.yamaha-motor.fr (consulté le )
  12. « S’initier au circuit avec un pro » Circuit Carole », sur Circuit Carole, (consulté le )
  13. « Christophe Guyot, un homme de défi. », Motomag, le site de Moto Magazine,‎ (lire en ligne, consulté le )

Voir aussi

modifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes

modifier

Liens externes

modifier