Christian de Schleswig-Holstein-Sonderbourg

aristocrate danois
Christian de Schleswig-Holstein-Sonderbourg
Titre de noblesse
Duc
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 62 ans)
Famille
Père
Mère
Fratrie
Dorothée de Schleswig-Holstein-Sonderbourg (d)
Alexandre de Schleswig-Holstein-Sonderbourg
Marie de Schleswig-Holstein-Sonderbourg (d)
Jean Adolphe de Schleswig-Holstein-Sonderbourg
Anne de Schleswig-Holstein-Sonderbourg (d)
Sophie de Schleswig-Holstein-Sonderbourg (d)
Élisabeth de Schleswig-Holstein-Sonderbourg
Frédéric de Schleswig-Holstein-Sonderbourg-Norbourg
Marguerite de Schleswig-Holstein-Sonderbourg (en)
Philippe de Schleswig-Holstein-Sonderbourg-Glücksbourg
Albert de Schleswig-Holstein-Sonderbourg (d)
Anne Sabine de Schleswig-Holstein-Sønderbourg (d)
Joachim Ernest Ier de Schleswig-Holstein-Plön
Eléonore Sophie de Schleswig-Holstein-Sønderbourg (en)Voir et modifier les données sur Wikidata

Christian de Schleswig-Holstein-Sonderburg-Ærø () est le premier et le seul duc de Ærø.

Biographie modifier

Il est le fils aîné du duc Jean de Schleswig-Holstein-Sonderbourg (1545-1622) et à la mort de son père, il hérite de l'île d'Ærø. Son père a combiné les petites exploitations agricoles sur l'île en trois manoirs: Gråsten, Søbygård, et Gudsgave. En 1624, Christian créé la propriété de Voderup sur les terres qu'il a acheté de l'église.

Christian a l'intention de devenir évêque de Strasbourg ; cependant il n'y est pas arrivé. Tout en étant protestant, il est néanmoins chanoine du chapitre de la cathédrale de Strasbourg de 1587 à 1604. Le chapitre continue à lui verser le salaire d'un prêtre célibataire, jusqu'à 1619.

Christian et sa femme de ménage Catherine Griebel (1570, à Lütjenburg – 1640 à Ærø) ont une fille : Sophie Griebel (née en 1600). Il lui donne deux grandes maisons en 1629, l'un dans Ærøskøbing et l'autre sur l'île de Dejrø. Elle est aussi exemptée du paiement de tout impôt. Après la mort de Christian, Catherine épouse son administrateur, Peder Christensen Pilegaard, qui s'installe alors dans Ærøskøbing en tant que marchand.

Après la mort de Christian, son héritage est divisé en ses quatre premiers frères. La division de l'île en plusieurs petits territoires entraîné dans un complexe de l'administration fiscale et d'un actif sur le marché noir[Quoi ?][1].

Références modifier

  1. (da) « Skizze der Geschichte Ærø's » (consulté le )