Christian Tychsen

militaire allemand

Christian Tychsen
Christian Tychsen

Naissance
Flensbourg, Allemagne
Décès (à 33 ans)
Trelly (carrefour des Hauts Vents), France
Mort au combat
Origine Allemand
Allégeance Flag of Germany (1935–1945).svg Troisième Reich
Arme Flag of the Schutzstaffel.svg Waffen SS
Grade Obersturmbannführer
Années de service 19311944
Commandement 2e division SS Das Reich
Conflits Seconde Guerre mondiale
Faits d'armes Poche de Demiansk
Distinctions Croix de chevalier de la croix de fer avec feuilles de chêne

Christian Tychsen (3 décembre 1910 à Stetten à Trelly) était un SS-Obersturmbannführer (lieutenant-colonel) de la Waffen-SS.

Il a été récipiendaire de la croix de chevalier de la croix de fer avec feuilles de chêne.

BiographieModifier

Début de carrièreModifier

Tychsen rejoint le corps des Waffen-SS en décembre 1931 avec la 50e SS-Standarte. Il est ensuite transféré à la SS/VT (SS-Verfügungstruppe) en octobre 1934 et a servi dans le régiment Germania comme chef de peloton d'octobre 1936 jusqu'en décembre 1938, quand il devient le commandant de la 1re Compagnie Bataillon N.

Deuxième Guerre mondialeModifier

 
Tychsen (deuxième à gauche) lors de la remise de la croix de chevalier avec feuilles de chêne en Russie, avril 1943

Quand le Bataillon N est dissout, il est transféré au commandement de la 1re Compagnie de moto. En février 1941 son commandement est absorbé par le bataillon de moto et a été rebaptisée la 3e compagnie, bien que Schafraanek conserve le commandement.

En janvier 1942, il reçoit le commandement du bataillon de moto. Après avoir été blessé en février 1942, il est envoyé à l'école des officiers SS à Brunswick jusqu'à ce qu'il ait récupéré. En mai 1942, il reçoit le commandement du 2e Régiment Langemarck et est maintenu dans cette fonction jusqu'à ce que ce dernier devienne le 2e régiment blindé en octobre 1942. En avril 1943, il est décoré de la croix de chevalier de la croix de fer.

Tychsen devient commandant du SS-Panzer-Regiment 2 Das Reich en novembre 1943, et remplace au pied-levé le SS-Gruppenführer Heinz Lammerding blessé comme commandant temporaire de la 2e division SS Das Reich.

DécèsModifier

Après avoir été blessé plus de neuf fois au total, il a été tué en Normandie (opération Overlord) lorsque la Volkswagen Kübelwagen, dans laquelle il était avec un chauffeur et un sous-officier, s'est fait tirer dessus par un char américain. Il est décédé de ses blessures dans ce carrefour. Les chasseurs de souvenirs ont pris sa vareuse avec toutes ses décorations et tous les autres types d'identification, de sorte qu'il a été enterré comme un soldat inconnu, mais a plus tard été identifié[1].

PromotionsModifier

DécorationsModifier

NotesModifier

  1. « dasreich »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?) (consulté le 26 mars 2013)

Voir aussiModifier

LittératureModifier

  • (de) Klaus D. Patzwall, Veit Scherzer: Das Deutsche Kreuz 1941–1945. Band 2. Patzwall, Norderstedt 2001, (ISBN 3-931533-45-X).

Article connexeModifier

Liens externesModifier