Ouvrir le menu principal
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Gajan.
Christian Gajan

Pas d'image ? Cliquez ici

Fiche d'identité
Naissance (61 ans)
à Toulouse (Drapeau de la France France)



Carrière d'entraîneur
PériodeÉquipe 
1990-1993
1993-1996
1996-1998
1998-2000
2000-2002
2002-2005
2006-2007
2008-2010
2008-2009
2010-2011
2012-2013
2014-2016
2016-2019
Stade toulousain
Rodez
Castres
Trévise
Toulouse (adjoint)
Castres
Red Sparks
Venise
Tchéquie (consultant)[1]
Bayonne
Zebre
US Carcassonne
Cahors rugby

Christian Gajan, né le à Toulouse, est un entraîneur de rugby à XV français qui a entraîné le Stade toulousain, le Castres olympique, à l'Aviron bayonnais de janvier 2010 à décembre 2011. Il effectue ensuite un retour en Italie puis succède a Christian Labit à la tête de l'US Carcassonne en janvier 2014.

BiographieModifier

Christian Gajan étudie d'abord au Lycée Lakanal de Sceaux puis au Lycée Pierre-de-Fermat de Toulouse et enfin au CREPS Toulouse .

Christian Gajan est membre de l'équipe d'entraîneurs du Stade toulousain jusqu'en 1993 et la victoire du club dans le Challenge Yves du Manoir[2]. Il rejoint alors le Stade Rodez Aveyron puis le Castres olympique qu'il entraîne pendant deux saisons de 1996 à 1998[2]. Il part ensuite en Italie où il entraîne le Benetton Rugby Trévise (champion d'Italie) jusqu'en 2000 et son retour dans l'encadrement du Stade toulousain avec qui il remporte le championnat en 2001[2],[3]. Il retourne entraîner le Castres olympique avec qui il remporte la Coupe de France et le Bouclier européen en 2003[4]. Il entraîne par la suite pendant deux saisons le club japonais Sanix Blues de Fukuoka (avec Olivier Nier et l'ancien treiziste devenu préparateur physique -et spécialiste de la défense- Jean-Luc Albert comme adjoints) où il recrute l'ancien n°8 toulousain Isitolo Maka.

De retour en Europe, il entraîne le club de Venise Mestre Rugby (y emmenant le jeune 3e ligne toulousain Jean-Francois Montauriol) tout en étant consultant auprès de l'équipe de République tchèque[4],[5]. Il est nommé entraîneur de l'Aviron bayonnais en janvier 2010 en remplacement de Thierry Mentières et Jean-Philippe Coyola[4]. Nommé manager en fin de saison, il recrute Thomas Lièvremont et Jean-Luc Albert comme adjoints. Christian Gajan et son staff sont remerciés en décembre 2011.

Sans club depuis 6 mois, sur recommandation du sélectionneur national de l'Italie de l'époque Jacques Brunel, Christian Gajan -qui parle couramment l'italien- est nommé en juillet 2012 directeur technique de la nouvelle franchise italienne des Zebres, entraînée par Alessandro Troncon et Vincenzo Troiani, basée à Parme. Après 22 matchs pour autant de défaites, il n'est pas reconduit dans ses fonctions en mai 2013.

Le 6 janvier 2014, il est nommé manager sportif du club de Carcassonne évoluant en Pro-D2 en succédant à Christian Labit[6]. Alors que son contrat courait jusqu'en juin, il est démis de ses fonctions en mars 2016 à cause des résultats et du comportement décevants de son équipe[7]. Il rejoint Cahors rugby pour la saison suivante.

PalmarèsModifier

Notes et référencesModifier

  1. En tant que consultant.
  2. a b et c Xavier Thomas, « Christian Gajan, les années Castres », sur www.ladepeche.fr, La Dépêche du Midi, (consulté le 13 mai 2011)
  3. « Gajan Christian », sur www.finalesrugby.com (consulté le 13 mai 2011)
  4. a b et c AFP, « Les entraîneurs de Bayonne démis et remplacés par Christian Gajan », sur www.leparisien.fr, Le Parisien, (consulté le 13 mai 2011)
  5. Claude Canellas, « Top 14: Bayonne démet ses entraîneurs, Christian Gajan attendu », sur www.laprovence.com, La Provence, (consulté le 13 mai 2011)
  6. USC Carcassonne, « Christian Gajan nouveau Manager Sportif de l’USC », sur www.uscarcassonne.com, USC XV, (consulté le 6 janvier 2014)
  7. « Pro D2 / US Carcassonne : Christian Gajan remercié », sur L'Indépendant, (consulté le 18 mars 2016).