Christian Bök

poète canadien
Christian Bök
Christian Bok reading from Eunoia at the University of York 19 May 2011.jpg
Biographie
Naissance
Nom de naissance
Christian Book
Nationalité
Formation
Activité
auteur, poète, photographe, enseignant
Autres informations
A travaillé pour
Université de Calgary
Mouvement
avant garde poétique, art conceptuel
Distinctions
Prix Griffin
Œuvres principales
Eunoia, The Xenotext

Christian Bök né Christian Book, le 10 août 1966, à Toronto dans la province de l'Ontario (Canada), est un auteur, poète, photographe de l'avant-garde poétique[1]. Après avoir vécu dans la province de l'Alberta (Canada) où il enseignait la littérature anglaise à l'Université de Calgary[2], il est maintenant professeur à l'université Charles Darwin en Australie[3].

BiographieModifier

Après ses études secondaires, il entre à l'Université Carleton à Ottawa où il obtiendra son Bachelor of Arts et son Master of Arts, il réussira sa thèse de doctorat (PhD) à l'Université York de Toronto.

Il rejoint l'avant garde poétique canadienne anglophone où il rencontre Barrie Philip Nichol[4], Steve McCaffery[5], Darren Wershler-Henry[6], etc.

Son oeuvreModifier

Avec la publication de Crystallography puis d'Eunoia (Prix Griffin), il est reconnu comme une figure de proue de l'avant-garde poétique et de l'art conceptuel anglophone.

En dehors de ses oeuvres littéraires, il crée des langages d'extraterrestres pour les séries télévisées Invasion planète Terre (Earth: Final Conflict), et Amazon.

EunoiaModifier

Bök est connu pour son livre Eunoia, qui lui pris sept ans à écrire[7]. Eunoia a été entièrement écrit sous le principe du monovocalisme, une variante du lipogramme popularisée par l'Oulipo : le texte utilise uniquement une voyelle dans chacun des cinq chapitres qui le compose. Bök croit que « son livre prouve que chaque voyelle possède sa propre personnalité et démontre la polyvalence inhérente à la langue anglaise [8]

Édité par Darren Weshler-Henry et publié par la maison d'édition Coach House Books, en 2001, Eunoia a gagné l'édition de 2002 du prix Griffin et s'est vendu à plus de 20,000 exemplaires[9]. La maison d'édition Canongate a publié Eunoia en Grande-Bretagne en octobre 2008. Le livre s'est également bien vendu là-bas, atteignant la huitième position du palmarès des meilleures ventes de la même année[9].

L'expérience XenotextModifier

Le 4 avril 2011, Bök annonce une percée significative dans son projet de recherche visant à concevoir une forme de vie capable d'écrire un poème et de conserver son archive de manière pérenne[10][11][12]. Le jour précédant cette découverte, le 3 avril 2011, Bök avait déclaré « avoir reçu la confirmation du laboratoire de l'Université de Calgary que [son] code poétique, le gène X-P13, avait bel et bien causé un changement de couleur à la bactérie E. coli au rouge phosphorescent. Cela signifie qu'une fois implanté dans le génome de cette bactérie [son] poème (qui commence par ‘‘toute forme de vie / est première...’’) amène en effet la bactérie à écrire son propre poème (qui commence par ‘‘la fée est rose / de brillance...’’)[12][13]

Le projet s'est déroulé sur plus d'une décennie, coûtant plus de $110,000. Bök espère l'avoir terminé en 2014. Il a publié le premier livre (Book I) d'un diptyque intitulé Xenotext en 2015.

ŒuvresModifier

Poèmes et autres écritsModifier

  • The Xenotext : Book 1, éd. Coach House Books, 2015[14],
  • Pataphysics : The Poetics of an Imaginary Science, éd. Northwestern University Press, 2001,
  • Eunoia, éd. Coach House Press, 1999[15],
  • Crystallography, éd. Coach House Press, 1994.

Édition et anthologieModifier

  • Ground Works: Avante-Garde for Thee, anthologie aux éd. House of Anansi Press, 2003.

PhotographiesModifier

  • Incarnations: The Photography of Janieta Eyre (collectif), éd.  Coach House Books, 2017.

Prix et distinctionsModifier

  • 2009 : Boursier de la SSHRC Research-Creation ($100,100 CAN) pour "The Xenotext" ,
  • 2002 : Lauréat du Griffin Poetry Prize[16].

BibliographieModifier

  • A Fool for a Lawyer or a Client, par Vanessa Place pour la revue Jacket2, 2016[17],
  • On reading Christian Bök's 'The Xenotext: Book 1' ten thousand years later, par Joshua Schuster pour la revue Jacket2, 2016[18],
  • How Christian Bök made a bacterium write poetry to him, par Lise Hosein pour CBC Arts, 2016[19],
  • Christian Bök: the mad scientist of Canadian poetry, par Steven W. Beattie pour le "Quill and Quire", 2015[20],
  • Weird Science: Christian Bok releases Xenotext: Book 1, outlining his attempts to create the world's first living poem, par Eric Volmers pour le Calgary Herald, 2015[21],
  • The prose at the end of the universe, par Aaron Souppouris pour "Engadget", 2015[22],
  • Christian Bök: ‘I have written this book in the hope that I might frighten both my allies and my rivals’, interview pour la revue canadienne "The Globe and mail", 2015[23]
  • The Xenotext: Book 1 – Christian Bök, par Eleanor Gold pour la revue "Full Stop", 2015[24],
  • Christian Bök and the poetry of the future, par Michael Lista pour le National Post, 2014[25]
  • Teaching myself molecular biochemistry is just part of the process, interview menée par Kaveh Akbar pour "Divedapper", 2014[26],
  • The Xenotext: Creating the poetry bug, par Anthony A. Davis pour la revue canadienne Maclean's, 2013[27],
  • The incredibly original pursuits of Christian Bök, par Rosanna Tamburri pour "University Affairs / Affaires Universitaires", 2013[28],
  • How does a poet ensure his work lives for ever ? par Killian Fox pour The Guardian, 2011[29],
  • On being stubborn, close Listening with Christian Bök, interview menée par Charles Bernstein pour la revue Jacket2, 2011[30]
  • An Interview with Christian Bök, menée par Stephen Ross pour "Wave Composition", 2011[31],
  • The Cage Match of Canadian Poetry: Carmine Starnino and Christian Bök in Conversation, interview pour la Mount Royal University, 2009[32],
  • The Meaning Revealed at the Nth Degree in Christian Bök’s Eunoia, par Sean Braune pour l'Université de Toronto, 2009[33]
  • Eunoia by Christian Bök and Let Me Tell You by Paul Griffiths - review, par Tom Payne pour The Telegraph, 2008[34],
  • The Xenotext Experiment : An Interview with Christian Bök, menée par Stephen Voyce pour la revue "Postmodern Culture", 2007[35],

Liens externesModifier

RéférencesModifier

  1. (en-US) « Christian Bök », sur Poetry Foundation, (consulté le 15 septembre 2017)
  2. (en) Christian Bök, « Christian Bök », sur Christian Bök, (consulté le 15 septembre 2017)
  3. « Christian Bok | Charles Darwin University », sur www.cdu.edu.au (consulté le 15 septembre 2017)
  4. (en) « Barrie Phillip Nichol », Wikipedia,‎ (lire en ligne, consulté le 16 septembre 2017)
  5. (en) « Steve McCaffery », Wikipedia,‎ (lire en ligne, consulté le 16 septembre 2017)
  6. (en) « Darren Wershler », Wikipedia,‎ (lire en ligne, consulté le 16 septembre 2017)
  7. « Crystal Method | The Village Voice », sur www.villagevoice.com (consulté le 11 novembre 2019)
  8. (en-GB) « Beautiful vowels », BBC,‎ (lire en ligne, consulté le 11 novembre 2019)
  9. a et b (en) « Calgary poet hits U.K. bestseller list », sur CBC, (consulté le 11 novembre 2019)
  10. « Wayback Machine », sur web.archive.org, (consulté le 11 novembre 2019)
  11. « The Xenotext Experiment », sur web.archive.org, (consulté le 11 novembre 2019)
  12. a et b Ed Simon, « How to Collapse the Distinction Between Art and Biology », sur Nautilus, (consulté le 11 novembre 2019)
  13. (en) Poetry Foundation, « The Xenotext Works by Christian Bök », sur Poetry Foundation, (consulté le 11 novembre 2019)
  14. (en-US) « The Xenotext Works by Christian Bök », sur Poetry Foundation, (consulté le 15 septembre 2017)
  15. « Christian Bök: Excerpts from Eunoia », sur poemsandpoetics.blogspot.fr (consulté le 15 septembre 2017)
  16. (en-US) « Griffin Poetry Prize | Christian Bök », sur Griffin Poetry Prize (consulté le 15 septembre 2017)
  17. (en) « A fool for a lawyer or a client | Jacket2 », sur jacket2.org (consulté le 15 septembre 2017)
  18. (en) « On reading Christian Bök's 'The Xenotext: Book 1' ten thousand years later | Jacket2 », sur jacket2.org (consulté le 15 septembre 2017)
  19. (en-US) « How a Canadian made e. coli write poetry to him | CBC Arts », CBC,‎ (lire en ligne, consulté le 15 septembre 2017)
  20. « Christian Bök: the mad scientist of Canadian poetry | Quill and Quire », Quill and Quire,‎ (lire en ligne, consulté le 15 septembre 2017)
  21. (en-US) « Weird Science: Christian Bok releases Xenotext: Book 1, outlining his attempts to create the world's first living poem », Calgary Herald,‎ (lire en ligne, consulté le 15 septembre 2017)
  22. (en-US) « The prose at the end of the universe », Engadget,‎ (lire en ligne, consulté le 15 septembre 2017)
  23. (en-CA) Staff Writer, « Christian Bök: ‘I have written this book in the hope that I might frighten both my allies and my rivals’ », Globe and Mail,‎ (lire en ligne, consulté le 15 septembre 2017)
  24. (en-US) « The Xenotext: Book 1 – Christian Bök », Full Stop,‎ (lire en ligne, consulté le 15 septembre 2017)
  25. (en-US) « Michael Lista, On Poetry: Christian Bök and the poetry of the future », National Post,‎ (lire en ligne, consulté le 15 septembre 2017)
  26. divedapper., « DIVEDAPPER // Christian Bök », sur www.divedapper.com (consulté le 15 septembre 2017)
  27. (en-US) « The Xenotext: Creating the poetry bug - Macleans.ca », Macleans.ca,‎ (lire en ligne, consulté le 15 septembre 2017)
  28. (en-US) « The incredibly original pursuits of Christian Bök | University Affairs », University Affairs,‎ (lire en ligne, consulté le 15 septembre 2017)
  29. (en-GB) Killian Fox, « How does a poet ensure his work lives for ever? », The Observer,‎ (ISSN 0029-7712, lire en ligne, consulté le 15 septembre 2017)
  30. (en) « On being stubborn | Jacket2 », sur jacket2.org (consulté le 16 septembre 2017)
  31. (en) « An Interview with Christian Bök | Wave Composition », sur www.wavecomposition.com (consulté le 15 septembre 2017)
  32. (en-US) « The Cage Match of Canadian Poetry: Carmine Starnino and Christian Bök in Conversation | Centennial Reader Archive », sur blogs.mtroyal.ca (consulté le 16 septembre 2017)
  33. Sean Braune, « The Meaning Revealed at the N th Degree in Christian Bök’s Eunoia », Studies in Canadian Literature / Études en littérature canadienne, vol. 34, no 2,‎ (ISSN 1718-7850, lire en ligne, consulté le 16 septembre 2017)
  34. (en-GB) Tom Payne, « Eunoia by Christian Bök and Let Me Tell You by Paul Griffiths - review », the Telegraph,‎ (ISSN 0307-1235, lire en ligne, consulté le 16 septembre 2017)
  35. Stephen Voyce et Christian Bök, « The Xenotext Experiment: An Interview with Christian Bök », Postmodern Culture, vol. 17, no 2,‎ (ISSN 1053-1920, DOI 10.1353/pmc.2007.0025, lire en ligne, consulté le 15 septembre 2017)