Chose

page d'homonymie d'un projet Wikimédia

Sur les autres projets Wikimedia :

La chose est un terme abstrait qui pourrait désigner toute substance. Il ne prend le plus souvent de sens qu'en contexte.

PhilosophieModifier

  • La chose en soi, concept kantien signifiant la réalité telle qu'elle pourrait être pensée indépendamment de toute expérience possible.
  • La Chose est l'entité philosophique qui possède le plus d'extension et le moins de détermination (Michel Blay, Dictionnaire des concepts philosophiques).

Domaine juridiqueModifier

  • En droit civil les choses (en latin res  ) sont les objets sur lesquels peuvent exister des droits subjectifs. En droit français la notion juridique de chose se confond souvent avec la notion de bien  .
  • Les choses communes (droit civil) sont les choses qui ne sont pas susceptibles d'appropriation et qui sont à l'usage de tous : air, eau...
  • Les choses consomptibles (droit civil) sont les choses qui se consomment par le premier usage, leur utilisation provoquant leur destruction (ex. denrées) - idem : choses fongibles ou choses de genre.
  • Les choses corporelles (droit civil) sont les choses du monde sensible sur lesquelles sont exercés des droits.
  • Les choses fongibles (droit civil) sont les choses interchangeables les unes par rapport aux autres (ex. un quintal de blé et la même quantité de cette denrée, une voiture de série). On dit aussi "choses de genre". Les choses non fongibles sont appelées corps certains.
  • Les choses frugifères (droit civil) sont des choses produisant des fruits (au sens juridique : biens produits périodiquement et régulièrement sans altération de leur substance) ; fruits naturels, produits de la terre et des animaux ; fruits industriels, obtenus par le travail de l'homme ; fruits civils, obtenus grâce à un contrat dont le capital est l'objet - ex. loyers, rentes...).
  • Chaque personne peut être déclarée responsable au nom de cette chose si elle en est le gardien (se référer à l'arrêt Franck de la cour de cassation) [1]et que cette chose a causé directement ou indirectement un dommage. Il existe des exceptions, telles que le corps humain, les res nullius (non susceptibles d'appropriation comme le gibier ou encore la pluie), les choses abandonnées.

Littérature, cinémaModifier

Notes et référencesModifier