Chondrite de type LL

type de météorite

Chondrite de type LL
Illustration.
Météorite d'Ensisheim, une chondrite ordinaire de type LL, tombée en France en 1492.
Caractéristiques
Type Chondrite
Classe Chondrite ordinaire

Les chondrites ordinaires de type LL sont un type de météorite chondritique. Elles constituent le groupe le plus rare des chondrites ordinaires, représentant 10 à 11 % des chondrites ordinaires et 8 à 9 % de l'ensemble des météorites cataloguées. On pense que les chondrites ordinaires proviennent de trois astéroïdes corps parents, dont les fragments ont formé respectivement les groupes des chondrites de type H, de type L et de type LL[1]. Le météore de Tcheliabinsk est une chondrite de type LL.

ÉtymologieModifier

LL est l'abréviation de l'anglais low (total) iron, low metal, soit une faible teneur en fer total et en fer métallique.

Composition chimiqueModifier

Elles contiennent 19 à 22 % de fer total et seulement 0,3 à 3 % de fer métallique. Cela signifie que la majeure partie du fer est présente sous forme d'oxyde de fer (FeO) dans les silicates ; l'olivine contient 26 à 32 mol% de fayalite (Fa). Les minéraux les plus abondants sont l'hypersthène (un pyroxène) et l'olivine. Les autres minéraux présents sont l'alliage fer-nickel, la troïlite (FeS), le feldspath ou du verre feldspathique, la chromite et des phosphates.

Notes et référencesModifier

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles liésModifier