Ouvrir le menu principal
Vue inférieure d’un crâne de chat, montrant les choanes (en pointillé), les os palatins (en rose) et le vomer (en bleu).

Les choanes sont les orifices postérieurs internes des fosses nasales qui s'ouvrent à l'arrière du palais dans le rhinopharynx chez les tétrapodes.

PositionnementModifier

Les choanes sont visibles sur la face inférieure du crâne. Elles s'ouvrent à l'arrière des os palatins et sont séparées entre elles par la partie postérieure du vomer.

Genre du mot choaneModifier

Le genre du mot choane varie selon les sources : féminin selon l’édition papier du dictionnaire Larousse[1], mais masculin selon sa version en ligne[2] ; féminin (et toujours pluriel) selon le Petit Robert ; féminin selon médiadico.com[3] ; masculin selon le Dictionnaire d’orthographe et d’expression écrite de Jouette et le Dictionnaire de médecine Flammarion[4].

Le terme vient d’un mot grec ancien masculin ou féminin selon les sources (khoanê, selon l’édition papier du dictionnaire Larousse[1], khoanos selon sa version en ligne[2]), signifiant “entonnoir”. Le terme correspondant est féminin en italien (coana) et en espagnol (coana).

PathologieModifier

Notes et référencesModifier

  1. a et b Le Petit Larousse illustré 2005.
  2. a et b Choane dans le Larousse en ligne
  3. Choane dans médiadico.com
  4. Dictionnaire de médecine Flammarion, 8e édition.

Voir aussiModifier