Cho (lettre grecque)

lettre grecque, archaïque

Cho
Interprétation contemporaine de la lettre grecque cho en capitale et bas-de-casse, avec la police Times New Roman.
Interprétation contemporaine de la lettre grecque cho en capitale et bas-de-casse, avec la police Times New Roman.
Graphies
Capitale Ϸ
Bas de casse ϸ
Utilisation
Alphabets Grec
Ordre Sampi-fin
Phonèmes principaux [ʃ]

Cho (capitale: Ϸ, minuscule: ϸ) était une lettre utilisée pour écrire le bactrien. Le nom « cho » est moderne ; son nom original est inconnu.

LinguistiqueModifier

Le cho était utilisée pour transcrire le son d'une consonne fricative post-alvéolaire sourde (notée [ʃ] en API, prononcée comme le « ch » français) en bactrien, une langue indo-iranienne désormais éteinte.

HistoireModifier

En 328 av. J.-C., la Bactriane — pays situé dans le nord de l’Afghanistan actuel — fut conquise par les armées d’Alexandre le Grand. En 123 av. J.-C., la région fut conquise par les Yuezhi qui décidèrent d’adopter l’alphabet grec pour noter la langue locale. La lettre cho fut créée pour transcrire un son utilisé en bactrien mais qui n’existait pas en grec.

Représentation informatiqueModifier

La lettre possède les représentations Unicode suivante :

  • Capitale Ϸ : U+03F7 ;
  • Minuscule ϸ : U+03F8 ;

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexesModifier

Liens externesModifier

  • (en) Nick Nicholas, « Sho », sur Nick Nicholas’ Home Page