Ouvrir le menu principal

Chloropicrine

composé chimique

Chloropicrine
Image illustrative de l’article Chloropicrine
Chloropicrin-3D-balls.png
Structure
Identification
Synonymes

trichloronitrométhane
Nitrochloroforme
Nitrotrichlorométhane

No CAS 76-06-2
No ECHA 100.000.847
No CE 200-930-9
PubChem 6423
SMILES
InChI
Apparence liquide légèrement huileux, incolore, d'odeur âcre[1], piquante, pouvant évoquer le pain d'épice[2].
Propriétés chimiques
Formule brute CCl3NO2  [Isomères]
Masse molaire[3] 164,375 ± 0,008 g/mol
C 7,31 %, Cl 64,7 %, N 8,52 %, O 19,47 %,
Propriétés physiques
fusion −64 °C[1]
ébullition 112 °C[1]
Solubilité dans l'eau à 25 °C : 1,62 g·l-1[1]
Masse volumique 1,7 g·cm-3[1]
Pression de vapeur saturante à 20 °C : 2,7 kPa[1]
Précautions
SGH[6]
SGH06 : Toxique
Danger
H302, H315, H319, H330, H335,
NFPA 704
Transport
66
   1580   
[5]
Écotoxicologie
LogP 2,1[1]
Seuil de l’odorat bas : 1,1 ppm[7]

Unités du SI et CNTP, sauf indication contraire.

La chloropicrine est une substance active de produit phytosanitaire (ou produit phytopharmaceutique, ou pesticide), qui présente un effet fongicide. Dérivée du chloroforme, elle appartient à la famille chimique des aliphatiques.

Ce produit, notamment utilisé comme gaz de combat (suffocant) durant la Première Guerre mondiale est maintenant concerné par la Convention sur l'interdiction des armes chimiques.

RéglementationModifier

Sur le plan de la réglementation des produits phytopharmaceutiques :

Caractéristiques physico-chimiquesModifier

Les caractéristiques physico-chimiques dont l'ordre de grandeur est indiqué ci-après, influencent les risques de transfert de cette substance active vers les eaux, et le risque de pollution des eaux :

ÉcotoxicologieModifier

Sur le plan de l’écotoxicologie, les concentrations létales 50 (CL50) dont l'ordre de grandeur est indiqué ci-après, sont observées :

Voir aussiModifier

RéférencesModifier

  1. a b c d e f et g TRICHLORONITROMETHANE, fiche(s) de sécurité du Programme International sur la Sécurité des Substances Chimiques, consultée(s) le 9 mai 2009
  2. Beaume, Sébastien (20016) Prise en charge de victimes en ambiance chimique : concepts actuels et intérêts d’une médicalisation de l’avant Thése (médecine des armées); Faculté de Médecine René Descartes Paris 5 ; voir tableau 10, p 76
  3. Masse molaire calculée d’après « Atomic weights of the elements 2007 », sur www.chem.qmul.ac.uk.
  4. « trichloronitrométhane », sur ESIS, consulté le 14 février 2009
  5. Entrée du numéro CAS « 76-06-2 » dans la base de données de produits chimiques GESTIS de la IFA (organisme allemand responsable de la sécurité et de la santé au travail) (allemand, anglais), accès le 27 novembre 2008 (JavaScript nécessaire)
  6. Numéro index 610-001-00-3 dans le tableau 3.1 de l'annexe VI du règlement CE N° 1272/2008 (16 décembre 2008)
  7. « Chloropicrin », sur hazmap.nlm.nih.gov (consulté le 14 novembre 2009)