Ouvrir le menu principal

Chine sous contrôle communiste de 1927 à 1949

Icône pour souligner l'importance du texte
Cet article concerne les territoires chinois contrôlés par les communistes de 1927 à 1949. Pour la république soviétique proclamée en Chine en 1931, voir plus spécifiquement République soviétique chinoise. Pour le régime communiste en place depuis 1949, voir République populaire de Chine.

La Chine sous contrôle communiste (en chinois 中国共产党革命根据地), officiellement nommée la Zone soviétique (蘇區), est l'ensemble des territoires chinois contrôlés par le Parti communiste chinois de 1927 à 1949, pendant la période républicaine et la guerre civile avec le gouvernement nationaliste du Kuomintang. Il y eut six zones soviétiques de 1927 à 1933 : le Ching-kang-shan, le Soviet central dans le Kiangsi oriental à la frontière du Fujian, le Soviet du O-Yu-Wan (Hupei-Honan-Anwei), Hsiang-o-hsi (Hupei occidental et Hunan) et le Hsiang-kan (Hunan-Kiangsi). Le premier soviet fut le soviet de Hailufeng, créé en 1927. Le Soviet central fut la base principale du Parti communiste où son leader Mao Zedong a émis une directive le pour que le Soviet central mobilise les masses dans la région peu avant la proclamation de la République soviétique chinoise au mois de novembre de la même année. Pendant la guerre contre les Japonais, le Parti communiste chinois forme une nouvelle alliance avec le Kuomintang pour résister à l'envahisseur. La République soviétique chinoise est alors déclarée dissoute en septembre 1937, mais les communistes conservent dans les faits le contrôle de leur territoire jusqu'à la fin du conflit mondial et à la reprise de la guerre civile.

RéférencesModifier