Chika Aoki

escrimeuse japonaise

Chika Aoki (青木千佳, Chika Aoki?), née le dans la préfecture de Fukui, est une escrimeuse japonaise spécialiste du sabre. Elle participe aux Jeux olympiques d'été de 2016 (épreuve individuelle) et de 2020 (épreuve par équipes). Elle s'illustre principalement au niveau continental, avec notamment cinq médaille de bronze par équipes à son actif.

Chika Aoki
Chika Aoki en 2014.
Chika Aoki en 2014.
Carrière sportive
Sport pratiqué Escrime
Période d'activité Depuis 2011
Arme Sabre
Main Droite
Club Nexus
Biographie
Nationalité Japonaise
Naissance (34 ans)
Taille 1,59 m (5 3)
Poids 55 kg (121 lb)
Surnom Aochan
Palmarès
Championnats d'Asie 0 1 5
Championnats du Japon 3 2 ?
Coupe du monde (Ind.) 0 0 1

Biographie modifier

Jeunesse modifier

Aoki Chika naît et grandit à Minamiechizen dans la préfecture de Fukui[1]. En élémentaire et en primaire, elle se tourne principalement vers le badminton[2] et la natation[3]. Elle étudie dans un premier temps à la Takefu Commercial High School, où elle commence à faire de l'escrime[4] et plus précisément le fleuret[5]. Elle obtient ensuite un diplôme de la faculté de commerce du Department of Business Administration[4], période à laquelle elle troque son fleuret pour un sabre[5]. Elle intègre par la suite l'université Nihon, qui lui permet de se concilier carrière sportive et études supérieures[4].

Elle fait partie de l'équipe d'escrime de l'entreprise Nexus, dans la préfecture de Gunma, depuis 2006[6].

Carrière modifier

Aoki commence sa carrière lors de la saison 2010-2011[7]. Cette première année se solde par une médaille de bronze par équipes aux championnats asiatiques aux côtés de Chizuru Oginezawa, Maho Hamada et Seira Yamamoto[8]. Elle se fait toutefois plus discrète les années suivantes, remportant uniquement les championnats du Japon en 2012 et en 2013. Elle n'est pas qualifiée pour les championnats d'Asie et du monde en 2014[9]. Elle est toutefois à nouveau remarquée en 2015 grâce à une médaille d'argent individuelle et une médaille de bronze par équipes aux championnats régionaux[10].

Ses résultats lors des saisons précédents et particulièrement en 2015-2016 lui permettent de se qualifier pour les épreuves individuelles des Jeux olympiques de Rio[11]. Elle est toutefois éliminée au premier tour[12] par Eileen Grench[13]. Elle termine avant-dernière, c'est-à-dire à la 35e position[14], résultat qu'elle considère comme frustrant[12].

Elle rebondit toutefois et en 2017, elle remporte le bronze avec ses coéquipières pour les championnats d'Asie.[réf. nécessaire] L'équipe n'a cependant pas la même chance lors des championnats du monde. Elles sont éliminées en quarts de finale face à la Corée du Sud (45-32) et s'inclinent face à la France dans le match pour la troisième place (45-39), échappant alors de peu à remporter la première médaille japonaise en sabre[15].

Sans podium aux championnats d'Asie 2018, les Japonaises (Shihomi Fukushima, Risa Takashima et Norika Tamura (en)) parviennent tout de même à s'y frayer une place lors des Jeux asiatiques afin de décrocher le bronze[16]. Il en va de même l'année suivante lors des championnats régionaux où Takashima est remplacée par Misaki Emura[17] après avoir vaincu le Kazakhstan[18]. Seule, Aoki se hisse sur la deuxième marche du podium aux championnats du Japon cette même année[19], cédant ainsi la première place à Emura (11-15)[20].

Aoki est titulaire pour disputer les épreuves de sabre féminin par équipes aux Jeux olympiques d'été de 2020, à domicile. Les Japonaises perdent leur premier match face au Russes (34-45)[21]. L'équipe termine finalement à la cinquième position au classement général[22], après deux assauts de classement face aux Hongroises et aux Américaines[23]. Dans l'évènement individuel, elle est également vaincue dès le premier tour par l'Ouzbek Zaynab Dayibekova (9-15)[24].

Après ces olympiades, elle prend sa retraite en raison de son âge[2]. Elle continue tout de même de fréquenter le milieu sportif, notamment en encourageant les plus jeunes à poursuivre dans cette voie[3]. Elle exerce désormais comme fonctionnaire dans sa ville natale[25].

Palmarès modifier

  • Championnats du Japon
    •   Médaille d'or en individuel aux championnats du Japon 2013
    •   Médaille d'or en individuel aux championnats du Japon 2014
    •   Médaille d'or en individuel aux championnats du Japon 2017
    •   Médaille d'argent en individuel aux championnats du Japon 2019
    •   Médaille d'argent en individuel aux championnats du Japon 2020

Classement en fin de saison modifier

Année 2011 2012 2013 2014 2015 2016 2017 2018 2019 2020 2021
Rang[7] 119 286 85 152 31 80 16 42 41 40 40

Notes et références modifier

  1. a et b (ja) « 青木 千佳 選手 », sur chrio.jp (consulté le ).
  2. a et b (ja) « <翔る> フェンシング・青木千佳選手(31)=ネクサス », sur chunichi.co.jp,‎ (consulté le ).
  3. a et b (ja) « フェンシング現役引退 2度の五輪経験を語る », sur chunichu.co.jp,‎ (consulté le ).
  4. a b et c (ja) « アスリートインタビュー », sur nihon-u-ac.jp (consulté le ).
  5. a b et c (ja) « 青木 千佳 », sur www3.nhk.or.jp (consulté le ).
  6. (ja) « 千佳さんへの インタビュー », sur town.minamiechizen.lg.jp (consulté le ).
  7. a et b (en) « AOKI Chika », sur fie.org (consulté le ).
  8. « 2011 Asian Championships - Sabre Dames Senior Équipe », sur fencing.ophardt.online (consulté le ).
  9. (ja) « 「青木千佳」に関連する情報 », sur kakaku.com (consulté le ).
  10. (ja) « [銀・銅メダル獲得][試合結果] アジア選手権大会(6月25日) », sur fencing-jpn.jp,‎ (consulté le ).
  11. (ja) 星野 正史, « 第31回リオデジャネイロオリンピック競技大会出場選手および アジア・オセアニア地区大陸最終予選会出場選手について », sur fencing-jpn.jp,‎ (consulté le ).
  12. a et b (ja) « フェンシング 女子サーブル代表 青木 千佳選手 », sur nion-u.ac.jp (consulté le ).
  13. (en) « Olympics-Fencing-Women's individual sabre last 64 results », Reuters, (consulté le ).
  14. (en) « Rio 2016 - Fencing sabre individual women Results », sur olympics.com (consulté le ).
  15. (en) « Japan comes up short in quest for first-ever sabre medal at worlds », Japan Times, (consulté le ).
  16. « フェンシング部OB、OGがアジア大会で活躍 », sur takefu-ch.ed.jp,‎ (consulté le ).
  17. (ja) « フェンシング ネクサス所属の見延和靖と青木千佳 アジア選手権の結果を報告 », sur 47news.jp,‎ (consulté le ).
  18. (ja) 毎日新聞, « 花形種目王座奪還 男子フルーレ10年ぶり フェンシングアジア選手権 »  , sur mainichi.jp,‎ (consulté le ).
  19. (ja) « リオ代表の青木千佳、決勝で敗れる フェンシング全日本選手権サーブル »,‎ (consulté le ).
  20. (ja) 共同通信, « フェンシング女子、辻が初優勝 », Reuters,‎ (consulté le ).
  21. (ja) « 青木千佳のフェンシング日本は準々決勝でROCに敗れる 東京五輪女子サーブル団体、5~8位決定戦へ », sur fukuishimbun.co.jp,‎ (consulté le ).
  22. (ja) « 日本フェンシング史上初の金メダルに報奨金1億円。NEXUSフェンシングクラブ所属 日本代表選手会見 », sur news.jsports.co.jp,‎ (consulté le ).
  23. (ja) « 日本5位…フェンシング・女子サーブル団体 », sur yomiuri.com,‎ (consulté le ).
  24. (ja) « 女子サーブル・江村3回戦進出…フェンシング », sur yomiuri.com,‎ (consulté le ).
  25. (ja) « 新たな道、故郷恩返し 青木千佳さん フェンシング元日本代表 今春南越前町職員に 体験教室など準備中 »  , sur fukuishimbun.co.jp,‎ (consulté le ).
  26. « Chika Aoki », sur fencing.ophardt.online (consulté le ).

Liens externes modifier