Ouvrir le menu principal

Cheyenne Goh

short-trackeuse singapourienne

BiographieModifier

Née à Singapour, Cheyenne Goh habite au Canada depuis l'âge de quatre ans[1].

En 2010, Cheyenne Goh regarde les Jeux olympiques de Vancouver. Jusque-là hockeyeuse, elle passe au patinage de vitesse sur piste courte en 2012. Elle habite à Edmonton, au Canada[2].

CarrièreModifier

Début 2017, Cheyenne Goh est la première femme singapourienne à se qualifier aux Championnats du monde de patinage de vitesse[3], où elle arrive 46e[4].

Elle est la première sportive Singapourienne à se qualifier aux Jeux olympiques d'hiver, se qualifiant au 1500 mètres pour les épreuves de patinage de vitesse sur piste courte aux Jeux olympiques de 2018[3]. Elle se place en 20e position de la distance à la troisième manche de la Coupe du monde de patinage de vitesse sur piste courte 2017-2018, à Shanghai en novembre 2017[5]. Pour se préparer aux Jeux olympiques, elle choisit d'interrompre ses études pendant un an[1]. Elle est porte-drapeau et seule membre de la délégation singapourienne.

Prix et récompensesModifier

Elle est nominée aux côtés de 4 autres sportifs pour le prix d'athlète de l'année du Straits Times[4].

Notes et référencesModifier

  1. a et b (en) « Dream-chaser Cheyenne puts studies on ice », The New Paper,‎ (lire en ligne, consulté le 31 décembre 2017)
  2. (en) « Cheyenne Goh », sur www.isu.html.infostradasports.com (consulté le 24 novembre 2017)
  3. a et b (en) « Skater Cheyenne Goh qualifies for Winter Olympics, a first for Singapore », sur channelnewsasia.com, (consulté le 24 novembre 2017)
  4. a et b (en) « ST Athlete of the Year: Relentless pursuit of perfection for Singapore's first Winter Olympian Cheyenne Goh », The Straits Times,‎ (lire en ligne, consulté le 5 mars 2018)
  5. (en) « Cheyenne Goh, 18, becomes first Singaporean athlete to qualify for Winter Olympics », The Straits Times,‎ (lire en ligne, consulté le 24 novembre 2017)

Voir aussiModifier