Chevaux de la chanson de Roland

Les chevaux de la Chanson de Roland sont nommés, et chacun d'eux est attaché à un cavalier particulier. Les premières œuvres de littérature médiévale valorisent peu cet animal, à l'image de Veillantif, monture de Roland le paladin, qui est beaucoup moins mis en avant que ne l'est par exemple, l'épée Durandal[1]. Le rôle de ces chevaux reste relativement effacé[2].

Veillantif est le seul associé à un abondant folklore.

Montures du roi et des paladinsModifier

Montures des sarrasinsModifier

Notes et référencesModifier

  1. Collectif 1992, p. 137
  2. Prévot et Ribémont 1994, p. 206
  3. a b c d e f g et h (en) Dorothy L., translator Sayers, The Song of Roland, Hammondsworth, Middlesex, England, Penguin Books, , 206 p., poche (ISBN 978-0-14-044075-1, LCCN a58002644), p. 38

AnnexesModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier

BibliographieModifier

  • (en) Dorothy L., translator Sayers, The Song of Roland, Hammondsworth, Middlesex, England, Penguin Books, , 206 p., poche (ISBN 978-0-14-044075-1, LCCN a58002644), p. 38
  • Collectif, Le Cheval dans le monde médiéval, Aix-en-Provence, Université de Provence, , 586 p. (ISBN 978-2-901104-32-2, lire en ligne)
  • Brigitte Prévot et Bernard Ribémont, Le Cheval en France au Moyen Âge : sa place dans le monde médiéval ; sa médecine, l'exemple d'un traité vétérinaire du XIVe siècle, la Cirurgie des chevaux, vol. 10 de Medievalia, Caen, Paradigme, , 522 p. (ISBN 978-2-86878-072-0, présentation en ligne)
  • [Faaborg 2006] Jens N. Faaborg, Animaux domestiques dans la littérature narrative française au Moyen Âge, Copenhague, Museum Tusculanum Press, , 1re éd., 1 vol., 430 p., 29,7 × 21 cm (ISBN 978-87-635-0464-5, DOI 10.26530/OAPEN_353624, présentation en ligne, lire en ligne [PDF]).
  • Paul Bancourt, « Les chevaux des sarrasins dans les chansons de geste : convention - fiction - réalité », dans Morale pratique et vie quotidienne dans la littérature française du Moyen Âge, Aix-en-Provence, Presses universitaires de Provence, coll. « Senefiance », (ISBN 9782821835863, lire en ligne), p. 111–131