Chemin de fer transsulawesien

Chemin de fer
Chemin de fer transsulawesien
Présentation
Type

Le chemin de fer transsulawesien (en indonésien : Jalur kereta api Trans-Sulawesi) est un réseau ferroviaire en construction dans l’île indonésienne de Sulawesi. La construction est divisée en 3 phases.

La première phase consiste en une ligne de 146 kilomètres de Makassar à Pare-Pare.

Le transsulawesien aura un écartement standard de 1 435  mm au lieu de l'écartement du Cap de 1 067  mm utilisé à Java et Sumatra, pour pouvoir accueillir des trains plus chargés et plus rapides[1].

LignesModifier

Makassar-Pare-PareModifier

Les travaux ont démarré le à Siawung dans le kabupaten de Barru.

La pose des premiers rails a eu lieu le à Lalabata dans le même kabupaten.

Cette ligne aura initialement une seule voie, mais les terrains acquis sont prévus pour une voie double. Elle aura 23 arrêts :

En décembre 2016, 16,1 kilomètres avaient été construits. Le gouvernement prévoit de construire et d’exploiter une ligne d’au moins 30 kilomètres, le reste étant offert aux entreprises privées avec obligation de service public[2].

Une voie reliant Barru à Palanro devait atteindre 44 km fin 2018[3]. L'ensemble de la ligne de Makassar à Pare-Pare, d'une longueur de 150 km, devrait être achevée en 2019[4].

Pare-Pare-MamujuModifier

Makassar-Bulukumba-WatamponeModifier

Manado-BitungModifier

Cette ligne de 48 km route est en phase d’acquisition de terrain. La construction devait commencer en 2017-2018.

Bitung-GorontaloModifier

Cette ligne de 340 km route est en phase d’acquisition de terrains, la construction devrait commencer de 2017 à 2019.

RéférencesModifier

  1. (id) « Buatan PT INKA! Inilah Kereta Inspeksi Trans Sulawesi Milik Kemenhub », KAORI Nusantara,‎ (lire en ligne, consulté le )
  2. Red: Angga Indrawan, « Alokasi Anggaran Kemenhub 2017 Rp 45,983 Triliun », .
  3. (en) « Menhub: Akhir 2018, Kereta Api Trans Sulawesi Capai 44 KM », (consulté le ).
  4. (en) « Gubernur Sulsel: 150 Km Rel KA Trans Sulawesi Akan Beroperasi 2019 », sur kumparanBISNIS, (consulté le ).

Voir aussiModifier