Tchetchelnyk

village d'Ukraine
(Redirigé depuis Chechelnik)

Tchetchelnyk
(uk) Чечельни́к
Blason de Tchetchelnyk
Héraldique
Tchetchelnyk
La synagogue de Tchetchelnyk (fin du XVIIIe siècle).
Administration
Pays Drapeau de l'Ukraine Ukraine
Subdivision Flag of Vinnytsia Oblast.svg Oblast de Vinnytsia
Raïon Sharhorodskyi rayon prapor.png Raïon de Tchetchelnyk
Indicatif tél. +380
Démographie
Population 5 132 hab. (2015)
Géographie
Coordonnées 48° 13′ 01″ nord, 29° 21′ 00″ est
Divers
Statut Commune urbaine
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Oblast de Vinnytsia
Voir sur la carte administrative de l'Oblast de Vinnytsia
City locator 14.svg
Tchetchelnyk
Géolocalisation sur la carte : Ukraine
Voir sur la carte administrative d'Ukraine
City locator 14.svg
Tchetchelnyk
Géolocalisation sur la carte : Ukraine
Voir sur la carte topographique d'Ukraine
City locator 14.svg
Tchetchelnyk
Sources
Liste des villes d'Ukraine

Tchetchelnyk (transcription de l'ukrainien Чечельни́к) ou Tchetchelnik (transcription du russe Чечельни́к) (anciennement Chichelnik, autres graphies Chetschelnik, Chitchilnik, Cicelnic, Czeczelnik, Tschetschelnik[1])[réf. nécessaire] est une commune urbaine sur la rivière Savranka[N 1], dans l'oblast de Vinnytsia, en Ukraine[N 2].

Proche de l'oblast d'Odessa, Tchetchelnyk est le centre administratif du raïon du même nom. En 2015, sa population est estimée à 5 132 habitants.

HistoireModifier

Tchetchelnyk est fondée « comme un refuge contre les Tatars et les seigneurs »[2] au début du XVIe siècle et obtient le statut de ville en 1635.

Appartenant à l'ancienne province de Podolie, elle est annexée par la Russie en 1795 lors du deuxième partage de la Pologne. Elle devient un chef-lieu de district et est rebaptisée Olgopol (« ville d'Olga ») en l'honneur de la princesse Olga Pavlovna (1792-1795), petite-fille de l'impératrice. En 1812, le chef-lieu et le nom sont transférés à une localité proche, Rogozka (actuelle Olhopil (en)), et Tchetchelnyk reprend son ancien nom[3].

En 1898, la population était de 7 000 habitants, dont 1 967 Juifs. Comme le reste de la Podolie, la ville a terriblement souffert lors de la révolution russe : pendant l'été 1920, « la contre-révolution met en effervescence le sud de la Podolie, et le comté d'Olgopol, où se trouve Tchetchelnyk, est la zone la plus instable de la région »[4].

ÉconomieModifier

L'économie est basée sur l'industrie alimentaire, en particulier de la production d'alcool.

PersonnalitésModifier

La romancière brésilienne Clarice Lispector est née dans la ville le , au cours d'une pause de sa famille qui fuyait la Russie.

Notes et référencesModifier

NotesModifier

  1. Un affluent du Boug méridional.
  2. Avant la révolution russe, en Podolie.

Sources et bibliographieModifier

RéférencesModifier

  1. Gary Mokotoff, Sallyann Amdur Sac, et Alexander Sharon, Where Once We Walked: A Guide to the Jewish Communities Destroyed in the Holocaust (Avotaynu, 2002: (ISBN 1-886223-15-7)), p. 57.
  2. Benjamin Moser, Why This World: A Biography of Clarice Lispector (Oxford University Press US, 2009: (ISBN 0-19-538556-X)), p. 32.
  3. Unbegaun Boris, "Les noms des villes russes : la mode grecque", Revue des études slaves, tome 16, fascicule 3-4, 1936, p. 231 [1]
  4. Moser, Why This World, p. 32.

Liens externesModifier