Chayban

Khan, membre de la Horde blanche mongole

Chayban ou Chiban (mongol : Шибан Šiban; ouzbek : Shaybon / Шайбон; peut-être une variante mongole de Stéphane (grec stephanos : couronne), selon Paul Pelliot), fils de Djötchi, petit-fils de Gengis Khan et frère de Batu, Orda et Berké, mort en 1266. Le , il s'était illustré sous les ordres de son frère Batu et du général Subötaï à la bataille de Mohi en Hongrie.

Chayban
Fonction
Khan
Biographie
Décès
Nom dans la langue maternelle
ᠱᠢᠪᠠᠨVoir et modifier les données sur Wikidata
Activité
MilitaireVoir et modifier les données sur Wikidata
Famille
Chaybanides (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Père
Fratrie
Huolu (d)
Orda
Berké
Batu
Togatemur (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Enfant
Bahádur (d)Voir et modifier les données sur Wikidata

D'après Abulghazi Bahadur, il eut un khanat au sud-est de l'Oural, situé entre celui de Batu, khan de la Horde d'Or et celui d'Orda, de la Horde blanche.

Ce sont surtout ses descendants, les Chaybanides qui sont connus pour avoir renversé en 1507 le dernier des Timourides, les descendants de Tamerlan, et établi des khanats en Ouzbékistan.

AnnexesModifier

Notes et référencesModifier

Liens externesModifier