Chausport

Spodis SA

Création
Fondateurs Jérome Lepoutre, Guy Noël Leclercq
Forme juridique SASU Société par actions simplifiée à associé unique
Siège social Tourcoing
Direction Peter Cowgill
Actionnaires JD Sports Fashion Tourcoing (holding)
Activité Commerce de détail de la chaussure (code 4772A)
Effectif 1 506 personnes (2017/2018)
SIREN 351164488
Site web chausport.com

Chiffre d'affaires 236 millions d'euros (janvier 2018)
Résultat net 8 millions d'euros (janvier 2018)

Chausport est une enseigne française spécialisée dans la commercialisation de chaussures et d’accessoires lifestyle créée en 1980 par Jérôme Lepoutre et Guy Noël Leclercq. Elle est entrée, depuis 2009, dans le groupe britannique JD Sports Fashion PLC

Elle se situe au quatrième rang en France (par le chiffre d'affaires) derrière Chaussea (318 millions d'euros), Gucci France (283 millions d'euros), et Besson Chaussures (265 millions d'euros)[1]. Elle est exploitée par la société Spodis.

HistoireModifier

En 1980, Jérôme Lepoutre et Guy Noël Leclercq s’associent pour ouvrir le premier magasin Chausport, place Rihour à Lille. Les produits proposés sont, à cette époque, destinés à la pratique sportive masculine.

Durant les années 1980, l’enseigne s’étend d’abord à l’ensemble de la métropole lilloise avant de s’étendre sur l'ensemble du territoire pour comptabiliser dix boutiques en 1986. Quelques années plus tard, les dirigeants de la société décident d’élargir sa cible et de s’adresser également aux femmes et aux enfants. L’entreprise étend également son offre à la basket lifestyle.

En 1990, vingt magasins Chausport sont répartis à travers la France. Chausport participe également au développement de l'athlétisme hors-stade en diffusant le calendrier de la région Nord Pas-de-Calais des événements et en finançant la plaquette « Athlé 59-62 » à destination des licenciés[2].

En 2002, Chausport décide de se consacrer au streetwear. Six ans plus tard, en 2008, un nouveau logo est créé et un nouveau concept de merchandising est diffusé en boutique.

Chausport connait un tournant en faisant son entrée en 2009 au sein du groupe britannique JD Sports Fashion PLC[3],[4],[5], leader de la basket en Grande-Bretagne qui cherche à s’implanter sur le marché international. Chausport en profite pour ouvrir de nouvelles boutiques pour atteindre un total à 79 en 2017[6],[7],[8]. L'entreprise bascule dans un mode de distribution multicanal en lançant son site e-commerce et en proposant une expérience d'achat digitalisée en magasin[9],[10].

En 2019, certains magasins passent sous l'enseigne JD[11][réf. à confirmer].

Notes et référencesModifier

  1. « Créer des listes personnalisées d'entreprises avec Verif.com », sur www.verif.com (consulté le 17 février 2019)
  2. « L'Athlétisme : organe officiel de la Fédération française d'athlétisme », sur Gallica, (consulté le 16 août 2018).
  3. « Loisirs : Chausport reprend son expansion et entraîne JD Sports dans son sillage », sur www.lesechosdelafranchise.com (consulté le 14 août 2018).
  4. Crezeo, « JD Sports rachète la franchise Chausport et s'implante dans l'Hexagone », sur ac-franchise.com, (consulté le 14 août 2018).
  5. « Chausport est cédé pour 8 M Euros », Capital Finance,‎ (lire en ligne, consulté le 16 août 2018).
  6. « Chausport ouvre son {73e magasin au centre commercial », sur www.lamontagne.fr, (consulté le 14 août 2018).
  7. Lionel Cabioch, « Carrefour Vannes. Les enseignes du nouveau centre commercial dévoilées », Ouest-France,‎ (lire en ligne).
  8. (en-GB) Steve Brooks, « JD Sports restarts Retail ERP project with Infor not Oracle - Enterprise Times », Enterprise Times,‎ (lire en ligne, consulté le 16 août 2018).
  9. Pierre-Marie Mateo, « Il faut former les équipes de vente à lever les réticences des clients face à la tablette », L'Atelier BNP Paribas,‎ (lire en ligne, consulté le 14 août 2018).
  10. « Et les enseignes les plus webperformantes durant les soldes d'hiver 2018 sont... », www.journaldunet.com,‎ (lire en ligne, consulté le 16 août 2018).
  11. Marion Deslandes, « JD voit toujours plus grand en France », fashionnetwork,‎ (lire en ligne).

Liens externesModifier