Ouvrir le menu principal

Chatterton (Vigny)

pièce de théâtre d'Alfred de Vigny
(Redirigé depuis Chatterton (pièce de théâtre))
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Chatterton.

Chatterton peint par Henry Wallis

Chatterton est une pièce de théâtre en prose et en trois actes, écrite par Alfred de Vigny. Elle a été représentée pour la première fois au Théâtre Français le avec Marie Dorval, la maîtresse de Vigny dans le premier rôle féminin, écrit pour elle. La comédienne jouera la pièce dans de nombreuses villes de France, contribuant ainsi à la diffusion du drame[1]. Cette pièce a été écrite en 1834, soit onze ans avant l'élection d'Alfred de Vigny au 32e fauteuil de l'Académie française. Chatterton appartient au mouvement romantique.

Résumé et analyseModifier

Thomas Chatterton se suicide à 17 ans car il n'arrivait pas à vivre de sa passion, la poésie : Chatterton est un exemple de héros romantique et un personnage tourmenté. Voici un exemple : à l'acte 3 scène 1, lorsqu'il pleure son père: " Ah ! Pardon, pardon, mon père c'est ma faute. J'ai cru être poète [...]".

La fin est particulièrement typique du héros romantique, Chatterton se compare à Caton d'Utique qui lui s'était suicidé par honneur. À l'acte 3 scène 1, Chatterton dit : "[Caton] n'a point caché son épée. Reste comme tu es, Romain et regarde en face". Chatterton au contraire se suicide parce qu'il fuit la réalité.

Vigny transpose les faits historiques en plaçant son héros comme pensionnaire dans un milieu fortuné, et en le mettant dans la situation, ne pouvant vivre de sa plume, de rechercher un emploi pour assurer sa subsistance. C'est un emploi de domestique qui lui est offert... L'autre aspect de la situation est son amour contrarié, dissimulé, pour Kitty Bell, l'épouse de l'industriel chez qui il est locataire. Dans la meilleure tradition du drame romantique, Chatterton se suicide par dépit, cet amour impossible s'ajoutant à cette offre d'emploi considérée comme méprisante. L'ami de Chatterton est un quaker.

Vigny met en scène un paradigme qui lui est cher : la société rejette doublement le poète, et dans sa vie sentimentale - mythe de l'amour impossible - et dans sa vie sociale - refus de reconnaissance de la « valeur » de son travail.

Serge Gainsbourg a repris le personnage dans sa chanson Chatterton :

Chatterton suicidé
Hannibal suicidé [...]
Quant à moi
Ça ne va plus très bien.

Notes et référencesModifier

Liens externesModifier