Ouvrir le menu principal

Chat doré africain

espèce de mammifères

Caracal aurata

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Chat (animal) et Chat doré.
Caracal aurata
Description de l'image FelisAurataKeulemans.jpg.
Classification
Règne Animalia
Sous-embr. Vertebrata
Super-classe Tetrapoda
Classe Mammalia
Cohorte Placentalia
Ordre Carnivora
Sous-ordre Feliformia
Famille Felidae
Sous-famille Felinae
Genre Caracal

Espèce

Caracal aurata
(Temminck, 1827)

Statut de conservation UICN

( VU )
VU  : Vulnérable

Statut CITES

Sur l'annexe II de la CITES Annexe II , Rév. du 04-02-1977

Sous-espèces de rang inférieur

  • Profelis aurata aurata
  • Profelis aurata celidogaster

Le chat doré africain (Caracal aurata[1] ou Profelis aurata) est un chat sauvage de taille moyenne distribué à travers les forêts tropicales d'Afrique de l'Ouest et d'Afrique centrale. Il a une longueur d'environ 80 cm, dont plus de 30 cm de queue. Découvert par le naturaliste Coenraad Jacob Temminck (1778-1858) au XVIIIe siècle, ce gros chat était autrefois surnommé « chat-pard ».

Profelis aurata était la seule espèce du genre Profelis. Une étude récente la classe plutôt dans le genre Caracal[1].

DescriptionModifier

Ce félidé possède un pelage court et serré, d'une teinte brun-doré et souvent marqué de mouchetures sombres.

  • Longueur totale du mâle : 80 cm
  • Longueur totale de la femelle : 80 cm
  • Longueur de la queue : 30 cm
  • Poids adulte : 5 à 15 kg

Certains individus peuvent mesurer 1,05 m dont une queue de 55 cm selon les individus.

PhysiologieModifier

  • Maturité sexuelle : 2 ans
  • Gestation : 75 jours
  • Nombre de jeunes par portée : 1 à 4
  • Poids à la naissance : 180 à 240 g
  • Longévité : 20 ans

ComportementModifier

Régime alimentaireModifier

Ce félin a pour proies les oiseaux, les serpents et les petits mammifères (rongeurs tels que souris et rats...) Il chasse aussi des petites antilopes (céphalophes...), des singes, parfois même des moutons et des chèvres, voire des hylochères[réf. souhaitée].

Sous-espècesModifier

ChorologieModifier

RépartitionModifier

 
Aire de répartition du chat doré africain :
  • Présence incontestée
  • Présence possible ou erreur de recensement

Le Chat doré d'Afrique est le seul félin d'Afrique exclusivement dépendant du milieu forestier[2].

ProtectionModifier

Le Chat doré d'Afrique est protégé au titre de la classe A de la législation camerounaise, ce qui est le niveau le plus élevé (loi 94/01 1994)[2].

Sa présence est confirmée dans la réserve de faune du Dja par une campagne de pièges photographiques[2].

AnnexesModifier

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et référencesModifier

  1. a et b (en) Référence UICN : espèce Caracal aurata (Temminck, 1827)
  2. a b et c (en) Tom Bruce, Constant Ndjassi, Matthew Lebreton, Tim Wacher, Andrew Fowler, Roger Bruno Tabue Mbobda et David Olson, « African golden cat and leopard persist in the Dja Faunal Reserve, Cameroon », Cat News, no 68,‎ , p. 24-25 (ISSN 1027-2992)