Ouvrir le menu principal

Charles de Rohan-Gié

Charles de Rohan-Gié
Titres de noblesse
Comte de Guise
-
Prédécesseur
Marguerite d'Armagnac (d) et Pierre de Rohan-Gié
Avec
Charlotte d'Armagnac (d)
Successeur
Vicomte (Fronsac)
-
Comte (Orbec)
-
Biographie
Décès
Activité
Famille
Père
Mère
Françoise de Penhoët (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Fratrie
Conjoints
Charlotte d'Armagnac (d)
Giovanna di Sanseverino (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Enfants
Blason fam fr Rohan-Gié.svg
blason

Charles de Rohan, né vers 1478, mort le 6 mai 1528, fut seigneur de Gié, vicomte de Fronsac, comte de Guise et d'Orbec, seigneur du Verger et de Sablé.

BiographieModifier

Il était fils de Pierre de Rohan-Guéméné seigneur de Gié, vicomte de Fronsac et comte de Guise et de Françoise de Penhoët, vicomtesse de Fronsac.

Le 18 novembre 1498 il est nommé gouverneur de Touraine et Chevalier de l'Ordre de Saint-Michel en 1501.Il effectue la campagne de Picardie en 1513, puis combat à Marignan en 1515 et s'illustre lors de la conquête du Milanais.

Afin de conserver Guise dans la famille, il épouse le 24 février 1504 Charlotte d'Armagnac, comtesse de Guise et dame de Sablé, fille de Jacques d'Armagnac, duc de Nemours et comte de la Marche, et de Louise d'Anjou, la sœur de la seconde épouse de son père. Mais Charlotte meurt en août 1504 et un procès oppose alors la Maison de Rohan à celle de Lorraine à propos de la possession de Guise. Finalement une transaction y met fin en 1520 : Charles renonce à Guise et reçoit en échange Orbec.

En 1523, il remplace l’un des pairs laïcs lors du jugement du connétable de Bourbon.

Sans enfant de Charlotte d'Armagnac, il se remarie avec Giovanna di Sanseverino, fille de Bernardino di Sanseverino, prince de Bisignano et de Jeanne/Diane Eléonore Piccolimini d’Aragon (arrière-petite-fille illégitime par les femmes d’Alphonse V d'Aragon). Ils eurent :

SourceModifier

  • Georges Martin, Histoire Généalogique de la Maison de Rohan, 1998