Charles de Brimeu

Charles de Brimeu (né en 1524 ou 1525, † à Zwolle le ), dernier comte de Meghem, seigneur d'Humbercourt, de Querrieu, d'Housdaing et d'Esperlecq, stathouder de Gueldre (depuis 1556) et chevalier de la Toison d'or, s'opposa à la politique centralisatrice de Philippe II.

Charles de Brimeu
Image dans Infobox.
Fonctions
Count of Megen (d)
Stathouder
Stathouder de Frise (d)
Titre de noblesse
Count of Megen (d)
Biographie
Naissance
Vers Voir et modifier les données sur Wikidata
Nord de la France (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Décès
Activités
Famille
Brimeu (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Grade militaire
Distinction

Lors de la Révolte des gueux, il resta cependant fidèle à la couronne d'Espagne, et en juin 1568 défendit Groningue avec succès contre Louis de Nassau[1]. Mort sans descendance directe, il était l'oncle de Marie de Brimeu (née en 1550, † à Liège le 18 avril 1605), successivement épouse de Lancelot de Berlaymont puis (à partir de 1580) de Charles de Croÿ. Cette dernière, calviniste convaincue, exerça une influence décisive sur son second mari, jusqu'à leur séparation en 1584.

Notes et référencesModifier

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :