Ouvrir le menu principal
Charles Paul
Docteur Charles Paul.jpg
Charles Paul, dit le « docteur Paul », durant le procès de Marcel Petiot en 1946.
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 80 ans)
Nationalité
Activité

Charles Paul, né le à Boulogne-sur-Mer et mort le à Paris, est un médecin légiste français.

Sommaire

BiographieModifier

Charles Paul est étudiant à la faculté de médecine de Lille où il obtient son doctorat en 1901. Il devient médecin expert près le tribunal de la Seine en 1905 et ce jusqu'à sa mort. Il est également médecin du ministère de la Justice et médecin légiste de l’université de Paris.

Entre le début du XXe siècle et sa mort il a pratiqué près de 160 000 autopsies[1], dont celles de Jean Jaurès, Jules Bonnot, Gaston Calmette, du président Paul Doumer, ou de Louis Renault.

Le docteur Paul, médecin expert auprès des tribunaux devient célèbre grâce à son éloquence et sa capacité de vulgarisation. Sa réputation et sa force de conviction pouvaient peser fortement sur le verdict de certaines affaires. Il s'illustre notamment lors des procès de Landru et de Marcel Petiot. Il est également intervenu dans les procès de Henriette Caillaux (1914), Violette Nozière (1933) et Jacques Fesch (1957) entre autres. Il a été sollicité pour l'affaire du conseiller Prince.

Il a vécu à Paris, au 52 bis, rue de Varenne. Il a installé un élevage de cockers avec sa femme Olga Nourry dans sa résidence secondaire « Les Terres Fraîches » à Vieux-Moulin. Une place y porte son nom. Leur fille Colette est élue maire de Vieux-Moulin le 30 juin 1956 et, grâce à plusieurs réélections, reste en poste jusqu'au 8 mars 2001[2],[3].

Il était un ami du romancier Georges Simenon qui le fait apparaître dans une nouvelle de 1936, La Péniche aux deux pendus[4].

L'hebdomadaire Détective lui consacre un numéro le 8 septembre 1938 intitulé « Mes 73 332 autopsies par le Docteur Paul ». Il est membre du jury du prix du Quai des Orfèvres en 1957 lorsque Louis C. Thomas est lauréat pour Poison d'Avril[5].

L'acteur André Fouché joua le rôle du docteur Paul dans le film Landru, de Claude Chabrol, sorti en 1963.

Il était surnommé l'Homme aux cent mille autopsies.

Il est enterré au cimetière de Vieux-Moulin.

DistinctionModifier

RéférencesModifier

BibliographieModifier