Charles Ogerau

photographe français

Charles Pierre Ogerau, né à Paris en 1868 et mort à Loire-sur-Rhône en 1908, est un photographe français. Il fréquenta aussi activement les milieux anarchistes du début du XXe siècle.

Charles Ogerau
Charles Ogerau portrait.jpg
Portrait supposé de Charles Ogerau, vers 1880.
Biographie
Naissance
Décès
Nationalité
Activité
Cliché vers 1895, typique de la production de Charles Ogerau.

BiographieModifier

Il est le fils de Frédéric Pierre Ogerau et de d'Albertine Philippine Grosholz[1]. Il ouvre un studio de photographie au n°18 du boulevard Montmartre vers 1885 et se spécialise dans les portraits de femmes du spectacle, certaines de ses photos restées célèbres sont éditées en cartes postales, notamment les photos de Cléo de Merode ou d'Emma Calvé.

Ogerau anarchisteModifier

Le directeur des ventes du studio de Charles Ogerau, Alfred Fromentin qui était surnommé « l’anarchiste millionnaire », devient son beau-frère et introduit Ogerau dans le milieu militant anarchiste du tournant du siècle. Ogerau fait la connaissance de Charles Malato et Henri Zisly et collabore avec eux à l'édition du journal L'Indiscutable qui paraît à Royan en 1902. Ensuite, il fonde avec Alfred Fromentin Le Balai social qui paraît à Mantes (aujourd'hui Mantes-la-Jolie) de 1904 à 1906[2],[3].

Quelques photographiesModifier

Notes et référencesModifier

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :