Charles Nicolas

footballeur français

Charles Nicolas
Image illustrative de l’article Charles Nicolas
Charles Nicolas en 1953
Biographie
Nom Charles Yves Marc Nicolas
Nationalité Drapeau : France Français
Naissance
Lieu Brest (France)
Décès (à 67 ans)
Lieu Rennes (France)
Poste Milieu de terrain, entraîneur
Parcours amateur
Années Club
0000-1937Drapeau : France CS Villedieu[1]
Parcours senior1
AnnéesClub 0M.0(B.)
1937-1940Drapeau : France Stade rennais UC002 0(0)[1]
Équipes entraînées
AnnéesÉquipe Stats
1940-1943Drapeau : France ÉDS Montluçon[2]
1945-1946Drapeau : France AS Troyes savinienne[3]
1946-1949Drapeau : France SR Colmar 60v 24n 39d
1949-1952Drapeau : France RC Strasbourg 37v 23n 49d
1952-1953Drapeau : France Toulouse FC 32v 5n 5d
1953-1955Drapeau : France Red Star Olympique 48v 11n 25d
1 Compétitions officielles nationales et internationales.

Charles Nicolas est un footballeur et entraîneur français né le à Brest et mort le à Rennes[1].

BiographieModifier

Ancien joueur durant l'entre-deux-guerres, Charles Nicolas effectue ensuite une carrière d'entraîneur[4].

Il dirige les SR Colmar qu'il fait monter en Division 1 en 1948. Les colmariens terminent onzième lors du championnat 1948-1949, mais doivent renoncer au professionnalisme à la suite du décès de leur président, l'industriel Joseph Lehmann.

Cela permet aux voisins du RC Strasbourg de sauver leur place parmi l'élite, et d'embaucher Charles Nicolas, libre de contrat en 1949. Les Strasbourgeois terminent sous sa houlette les deux saisons suivantes en milieu de tableau. Mais si le club des bords de l'Ill remporte son premier grand trophée, la Coupe de France en 1951, il redescend en Division 2 la saison suivante. Charles Nicolas est licencié en avril 1952[5].

Il est ensuite entraîneur une saison au Toulouse FC. Il fait monter le club de la ville rose en Division 1.

En 1953, il est recruté par le Red Star Olympique Audonien, avec pour mission de faire monter le club parmi l'élite. Il semble y parvenir en 1955 en terminant deuxième du Championnat de Division 2. Mais, une affaire de corruption éclate: les instances du football de l'époque maintiennent le Red Star en D2. Charles Nicolas, entraîneur mais aussi délégué de l'Amicale des entraîneurs, est lui-même impliqué: il est radié à vie. L'affaire semble avoir été le révélateur de pratiques de l'époque dépassant le seul cas du Red Star et de Charles Nicolas[6].

Palmarès d'entraîneurModifier

Notes et référencesModifier

  1. a b et c Claude Loire, Le Stade rennais, fleuron du football breton 1901-1991, Rennes, Apogée, 1994, p. 468 (ISBN 2-909275-40-X)
  2. « Date sur le forum », sur footballenfrance.fr (consulté le 17 décembre 2009)
  3. « Date sur le forum », sur footballenfrance.fr (consulté le 17 décembre 2009)
  4. « Dates de la carrière d'entraîneur », sur rsssf.com (consulté le 13 décembre 2009)
  5. « Charles Nicolas », sur racingstub.com (consulté le 12 décembre 2009)
  6. « l'affaire de corruption du Red star », sur allezredstar.com (consulté le 13 décembre 2009)

Liens externesModifier