Charles Mourain de Sourdeval

Charles Mourain de Sourdeval, né le à Nantes et mort le au domaine de Fontordine à Saint-Gervais, est l'auteur de plusieurs ouvrages, dont deux au sujet du cheval, ainsi que le premier dictionnaire du patois de la Vendée intitulé Recherches philologiques sur le patois de la Vendée en 1847[1].

BiographieModifier

D'un père issu d'une famille maraîchine, les Mourain, et d'une mère, née de Sourdeval au Havre, il grandit à Saint-Gervais (Vendée) au domaine de Fontordine.

Il est magistrat à Tours et conseiller général de Vendée.

Il est secrétaire perpétuel puis président de la Société d'agriculture, arts, sciences et belles-lettres du département d'Indre-et-Loire, ainsi que le président de la Société archéologique de Touraine.

Il est fait chevalier de la Légion d'honneur.

PublicationsModifier

  • La Baronnie de Rié, SEV,
  • Études gothiques, Tours 1839
  • Les Nioleurs des marais du Poitou, imprim. Schiller aîné, Paris, 1850
  • Histoire critique et raisonnée de la production chevaline sur l'herbage de Saint-Gervais (Vendée), Paris 1853, 1855
  • Mademoiselle de Lézardière, imprim. Ivonnet, 1856
  • Dictionnaire de la Société d’Émulation de la Vendée,1860, article consacré à L'Ile de Riez
  • La Garnache et Beauvoir-sur-Mer, Le Perrier. Notices sur les châteaux et seigneuries, 1854, 1882, Paris 1992
  • Documents anciens et inédits sur le Bas-Poitou, Annuaire départemental de la Société d'émulation de Vendée, 1861, p.64-156.

Notes et référencesModifier

AnnexesModifier

Article connexeModifier

Liens externesModifier