Charles Louis Gabriel de Conflans d'Armentières

militaire et homme politique français


Louis Gabriel
de Conflans
Titre Marquis d'Armentières
Autres titres Seigneur de Pisany
Prédécesseur Louis Henri Gabriel de Conflans
Arme État-major
Grade militaire Maréchal de camp
Distinctions Chevalier du Saint-Esprit
Officier de la Légion d'honneur
Autres fonctions Membre de la Chambre des pairs
Biographie
Dynastie Maison de Brienne
Nom de naissance Charles Louis Gabriel de Conflans
Naissance
Décès (à 77 ans)
Père Louis de Conflans d'Armentières
Mère Marie-Charlotte de Saint-Nectaire
Conjoint Amélie de Croÿ d'Havré

Orn ext Marquis (baron-pair) OSE.svg
Blason ville fr La Neuville-du-Bosc (Eure).svg

Charles Louis Gabriel de Conflans (Paris, – Château de Rœulx (Nord)[1] ou Château du Rœulx (Hainaut, Belgique)[2], ), marquis d'Armentières, est un militaire et homme politique français des XVIIIe et XIXe siècles.

BiographieModifier

Charles Louis Gabriel de Conflans était issu d'une famille noble qui avait déjà fourni aux armées françaises plusieurs personnages distingués, entre autres les maréchaux de Conflans et d'Armentières.

Lui-même suivit, avec un moindre éclat, la carrière militaire. Colonel d'état-major et officier de la Légion d'honneur en 1823[3], il avait le grade de maréchal de camp, lorsque le ministère Villèle le comprit sur la liste des 76 pairs nommés par l'ordonnance royale du .

« Trop jeune, dit une biographie, pour avoir pris part aux événements politiques de nos jours d'orages, M. de Conflans n'est connu que par sa promotion à la pairie. »

Il n’appartint à la Chambre des pairs que jusqu'en 1830, et refusa de prêter serment au gouvernement de Louis-Philippe Ier.

RécapitulatifModifier

TitresModifier

DécorationsModifier

ArmoiriesModifier

Les armes de Brienne, qui sont d'azur semé de billettes d'or, au lion du même, brochant sur le tout.[5],[6]

Ascendance & postéritéModifier

Fils né du second mariage (1770) de Louis de Conflans, marquis d'Armentières (1711-1774), maréchal de France et chevalier des ordres du Roi avec Marie-Charlotte de Saint-Nectaire (1750-1794), dame de Songeons, Charles Louis Gabriel de Conflans avait un frère consanguin, Louis Henri Gabriel (1735-1789), marquis d'Armentières.

Notes et référencesModifier

  1. Robert & Cougny 1890, p. 161.
  2. Roglo 2012.
  3. a et b « Cote LH/580/63 », base Léonore, ministère français de la Culture.
  4. Velde 2005, p. Lay peers.
  5. Rietstap 1884.
  6. Popoff 1996, p. 96.
  7. Anatole-François Gruyer, Chantilly. Les Portraits de Carmontelle, Plon, Paris, 1902 pp. 149-150

AnnexesModifier

BibliographieModifier

  : document utilisé comme source pour la rédaction de cet article.

Articles connexesModifier

Liens externesModifier