Ouvrir le menu principal

Charles Lorin

peintre-verrier français
Charles Lorin
Brezolles église Saint-Nicolas baie 10 Morts pour la patrie Charles Lorin Eure-et-Loir (France).JPG
« A la mémoire des enfants de Brezolles morts pour la patrie » Charles Lorin, 1922, Brezolles, Eure-et-Loir.
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 73 ans)
ChartresVoir et modifier les données sur Wikidata
Nom officiel
Jean Baptiste Charles Claude LorinVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité
1899-1940
Père
Enfant
Autres informations
Maître
Élève
Distinction
Société centrale des architectes français (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
signature de Charles Lorin
signature

Jean Baptiste Charles Claude Lorin est un peintre verrier français né à Chartres le [1] et mort dans cette même ville le .

BiographieModifier

Charles Lorin est le fils de Nicolas Lorin (1833-1882), fondateur en 1863 des ateliers Lorin de Chartres, et de Marie Françoise Dian (1840-1928).

Ses premières réalisations signées datent de 1899 et il poursuivra son activité jusqu'à sa mort en 1940.

Il épouse le [2] Étiennette Jeanne Piébourg (1873-?), fille d'Alfred Étienne Piébourg, architecte de la ville de Chartres.

  • Un premier fils, Charles Étienne François, nait en novembre 1898, et mourra en 1917, à 18 ans, sur le champ de bataille en Belgique ;
  • En 1900, il a un second fils, François Lorin (1900-1972), qui reprendra les ateliers Lorin après la Seconde Guerre mondiale.

AssociésModifier

La base « Vocabulaires - Auteurs » du ministère de la Culture fait état des associés cartonniers suivants[3] :

André P., Baruzier, Bosse, Crauck Charles, Dano M.[4], Delalande E., Fouquet, Galoyer R., Gilbert, Grillet, Hiolle, Jauneau, Jondot[5], Julian, Loire Gabriel (cartonnier et élève), Magne Henri-Marcel, Michaut, Pallu, Piébourg Louis, Pinta Henri, Queynoux, Martin-Philippe, Revel, Royer L., Sauvé, Touche, Trément, Virolle.

Est également cité comme collaborateur pour l'année 1887 Gaspard Gsell.

ŒuvresModifier

Œuvres signées « Charles Lorin »Modifier

La liste ci-dessous n'est pas exhaustive :

  Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Œuvres signées « Charles Lorin et Cie »Modifier

  Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Œuvres référencéesModifier

La liste ci-dessous n'est pas exhaustive :

  • Église Saint-Pierre d'Épiniac, Ille-et-Vilaine, 1904 : édifiée par l'architecte Arthur Regnault de 1891 à 1904, elle est ornée de 14 verrières répertoriées dans l'inventaire général du patrimoine culturel (baies 00, 03 à 14 et 16)[9].
  • Cathédrale Notre-Dame de Chartres, Eure-et-Loir, 1924 : réalisation dans le transept sud côté ouest d'une grisaille avec remploi d'un fragment d'une résurrection de Lazare fin XVe siècle début XVIe siècle (baie 34)[10].

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externesModifier

RéférencesModifier