Ouvrir le menu principal

Charles Goerens

homme politique luxembourgeois

Charles Goerens
Illustration.
Charles Goerens en .
Fonctions
Député européen
En fonction depuis le
(10 ans, 3 mois et 12 jours)
Élection 7 juin 2009
Réélection 25 mai 2014
26 mai 2019
Circonscription Luxembourg
Législature 7e, 8e et 9e
Groupe politique ADLE (2009-2019)
Renew Europe (depuis 2019)

(4 ans, 9 mois et 12 jours)
Élection 13 juin 1999
Circonscription Luxembourg
Législature 4e et 5e
Groupe politique ELDR
Prédécesseur Jean Hamilius
Successeur Colette Flesch

(2 ans, 5 mois et 8 jours)
Circonscription Luxembourg
Législature 1re
Groupe politique LD
Prédécesseur Jean Hamilius
Ministre de la Coopération, de l'Action humanitaire et de la Défense
Ministre de l'Environnement

(4 ans, 11 mois et 24 jours)
Premier ministre Jean-Claude Juncker
Gouvernement Juncker-Polfer
Prédécesseur Jacques F. Poos (Coopération)
Alex Bodry (Environnement)
Successeur Jean-Louis Schiltz (Coopération et Action humanitaire)
Luc Frieden (Défense)
Lucien Lux (Environnement)
Biographie
Date de naissance (67 ans)
Lieu de naissance Ettelbruck (Luxembourg)
Nationalité Luxembourgeoise
Parti politique DP

Charles Goerens, né le à Ettelbruck (Luxembourg), est un homme politique luxembourgeois, membre du Parti démocratique (DP). Député européen depuis juillet 2009, il siège au groupe de l'Alliance des démocrates et des libéraux pour l'Europe (ADLE).

BiographieModifier

En 1979, Charles Goerens est élu à la Chambre des députés du Luxembourg. Il y est réélu en 1984, 1989, 1994, 1999 et 2004[1].

Il est député européen de 1982 à 1984, puis de 1994 à 1999, et de 2009 à 2014[1].

De 1987 à 1990, il est président de l'assemblée de l'Union de l'Europe occidentale[1].

De 1989 à 1994, il est président du Parti démocratique[1].

De 1999 à 2004, il est ministre de l'environnement[2], et ministre de la coopération, de l'action humanitaire et de la défense[1],[3].

De 2006 à 2009, il est président du Parti démocratique[1].

En , Charles Goerens est nommé rapporteur sur la proposition législative 2015 Année Européenne de la Coopération au Développement[4].

En , il renonce à son mandat de député luxembourgeois[5].

En , il dénonce l’absence de coordination de la communauté internationale dans la gestion de la crise du virus Ebola[6].

Notes et référencesModifier

Voir aussiModifier