Charles Durupt

peintre français
Charles Durupt
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 34 ans)
ParisVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité
Henri III poussant du pied le cadavre du duc de Guise (1832), musée des beaux-arts de Blois.

Charles Durupt[1], dit aussi Barthélemy Jean Durupt[2], né le à Paris[3] et mort le dans la même ville[3], est un peintre romantique français.

BiographieModifier

Élève du baron Gros, Durupt expose au Salon à partir de 1827[4].

Œuvres dans les collections publiquesModifier

  • Blois, musée des beaux-arts :
    • Henri III poussant du pied le cadavre du duc de Guise, 1832 ;
    • La marquise de Noirmoutiers cherchant à détourner le duc de Guise de se rendre à l'assemblée des États de Blois, 1833.
  • Caen, musée des beaux-arts : La Parabole du mauvais riche, 1834, œuvre détruite.
  • Lyon, hôtel de ville : Portrait du roi Charles X, 1828, localisation actuelle inconnue.
  • Miramont-de-Guyenne, mairie : L'Assomption, 1829.
  • Paris, musée de la vie romantique : Manfred et l'Esprit, 1831.
  • Église de Saint Cloud (Hauts-de-Seine), chapelle Saint-Clodoald, : Saint Clodoald se coupant les cheveux avant d'entrer au monastère (1831) . Source : site historique de l'église de Saint Cloud.
  • Versailles,château de Versailles :
    • Portrait d'Antoine Richepance, 1834 ;
    • Lothaire défait l'empereur Othon II sur les bords de l'Aisne, octobre 978, 1837.

Notes et référencesModifier

  1. Prénom donné par Charles Gabet, Dictionnaire des artistes de l'école française au XIXe siècle, Paris, 1834, p.248, et reproduit par la plupart des références artistiques ultérieures.
  2. Prénom indiqué par Antoine-François-Fortuné Guyot de Fère, Annuaire des artistes français, Paris, 1832, p.71, et confirmé par les actes de l'état-civil.
  3. a et b Archives de Paris, fichier de l'état-civil reconstitué.
  4. Antoine-François-Fortuné Guyot de Fère, Annuaire des artistes français, op. cit., et Charles Gabet, op. cit..

Voir aussiModifier

BibliographieModifier

  • Antoine-François-Fortuné Guyot de Fère, Annuaire des artistes français, Paris, 1832, p.71.
  • Charles Gabet, Dictionnaire des artistes de l'école française au XIXe siècle, Paris, Madame Vergne, 1834, p.248.

Liens externesModifier