Ouvrir le menu principal

Charles Durand (cuisinier)

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Charles Durand et Durand.
Charles Durand
Biographie
Naissance
Décès
Nationalité
Activité

Charles Durand, né le [1] à Alès (Gard), et mort le , à Nîmes, est un cuisinier et gastronome célèbre.

BiographieModifier

Il vécut principalement à Nîmes, jusqu'au début du XIXe siècle.

À 13 ans, il commença sa carrière de cuisinier au service de l’évêque d’Alais, Cortois de Ballore. Il partit ensuite exercer son art dans diverses régions, à l'âge de 20 ans, puis revint à Alès, où il ouvrit un restaurant à son nom, pour s'établir enfin à Nîmes.

En 1830, il fit paraître Le Cuisinier Durand, ouvrage qui constitue un des premiers livres de cuisine régionale dans l'histoire de la cuisine française, plusieurs fois réédité et constamment plagié[2].

Charles Durand est surnommé le « Carême de la cuisine provençale ».

Il s'est fait l'apôtre de la cuisine provençale et des cuisines du terroir méconnues en dehors du cru. Il fit connaître à Paris une spécialité nîmoise : la brandade de morue.

Notes et référencesModifier

  1. « Charles Durand (1766-1854) - Auteur - Ressources de la Bibliothèque nationale de France », sur data.bnf.fr (consulté le 26 septembre 2016)
  2. Rolande Bonnain-Dulon, Jacques Cloarec, Françoise Dubost, Ruralités contemporaines. Patrimoine, innovation et développement durable, Éditions L'Harmattan, , p. 37.

Liens externesModifier